Vacances : la SNCF prévoit un peu moins d'un million de voyageurs ce week-end

Vacances : la SNCF prévoit un peu moins d'un million de voyageurs ce week-end©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

publié le jeudi 08 juillet 2021 à 16h54

1.700 TGV et 250 Intercités circuleront du vendredi 9 au dimanche 12 juillet, complétés des 8.000 TER quotidiens, d'après la SNCF auprès de BFMTV.

La menace d'une quatrième vague n'atteint pas le besoin de changer d'air de nombreux Français. La SNCF attend 900.000 voyageurs dans les TGV et Intercités ce week-end, entre le vendredi 9 et le dimanche 12 juillet, selon des informations de BFMTV ce jeudi.



"Ce seront ainsi plus de 1.700 TGV et 250 Intercités qui circuleront sur ces trois jours, complétés des 8.000 TER quotidiens", détaillent nos confrères. La SNCF précise que "le rythme de réservations est proche depuis ces dernières semaines d'une année normale".

Des chiffres qui se rapprochent de ceux du week-end dernier : du vendredi 2 au dimanche 4 juillet, plus d'un million de passagers avaient pris le train pour partir en vacances, selon le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari.

Au total, "1.500 trains sur l'ensemble du week-end ont pu transporter plus d'un million de passagers, soit quasiment le niveau de 2019", a-t-il précisé.

Pass sanitaire non exigé

Malgré la pandémie, le pass sanitaire - désormais indispensable pour franchir les frontières européennes ou pour assister à de grands évènements de plus de 1.000 personnes - n'est pas exigé à bord des trains. Et cela ne semble pas près de changer.

"On a un dispositif qui marche bien et qui a vocation à être pérennisé au moins tout l'été", a estimé Jean-Baptiste Djebbari vendredi 2 juillet à la presse, lors d'une visite à la gare de Lyon (Paris). Le port du masque est "très bien respecté depuis plus d'un an" dans les trains, a-t-il jugé, précisant que les rames étaient soumises à un nettoyage et une désinfection "systématiques".

"Par ailleurs, il y a eu beaucoup d'efforts qui ont été faits sur l'affichage anticipé des quais en gare pour gagner un peu de temps, pour éviter la congestion et l'effet des files d'attente", a ajouté le ministre des Transports. "Pour le moment nous n'avons pas souhaité étendre le pass sanitaire, notamment aux TGV", a-t-il résumé auprès de BFMTV.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.