Vacances en Espagne : le pays prend "les mesures les plus strictes de sécurité", rassure son Ambassadeur

Vacances en Espagne : le pays prend "les mesures les plus strictes de sécurité", rassure son Ambassadeur©JAIME REINA / AFP

publié le vendredi 09 juillet 2021 à 16h53

Au lendemain des propos tenus par le secrétaire d'État français aux Affaires européennes, Clément Beaune, l'ambassadeur d'Espagne en France, José Manuel Albares Bueno, a tenu à rassurer les vacanciers ce vendredi 9 juillet.

L'Espagne est-il un pays sûr pour les vacances cet été ? Jeudi 8 juillet sur France 2, le secrétaire d'État français aux Affaires européennes, Clément Beaune, a conseillé "d'éviter l'Espagne et le Portugal" face à la propagation du variant Delta du Covid-19. "Il vaut mieux rester en France ou aller dans d'autres pays (...), on a une situation qui est particulièrement préoccupante", a-t-il ajouté, précisant d'ailleurs que, dans les prochains jours, "nous pourrons avoir des mesures renforcées".



Des déclarations qui ont semé le trouble.

Ce vendredi, l'ambassadeur d'Espagne en France, José Manuel Albares Bueno, a tenu à rassurer les vacanciers. "En Espagne, nous prenons les mesures les plus strictes de sécurité", a-t-il promis sur l'antenne de France Info.

42% des Espagnols complètement vaccinés

Si le taux d'incidence dans le pays est de 190, les Espagnols sont néanmoins 42 % à s'être fait administrer les deux doses du vaccin. "Dès le début, nous avons pris conscience de la dureté du Covid-19 et du fléau auquel nous faisions face", a affirmé José Manuel Albares Bueno, avant de rappeler que le pays avait mis en place, au début de la pandémie, "un premier confinement parmi les plus stricts au monde". Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, doit se rendre en Espagne ce vendredi.

Jeudi, dans la soirée, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État chargé du Tourisme, des Français de l'étranger et de la Francophonie, mettait à son tour en garde les touristes français : "Aujourd'hui, il n'y a pas d'interdiction de se rendre en Espagne ou au Portugal. (...) Quel que soit l'endroit que l'on choisit, il faut rester toujours vigilant, continuer à s'informer car ce virus, c'est l'inattendu permanent."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.