Vacances : Emmanuel Macron donne son feu vert

Vacances : Emmanuel Macron donne son feu vert©Panoramic

, publié le mercredi 14 octobre 2020 à 21h00

Ce mercredi soir, Emmanuel Macron s'est longuement exprimé au sujet de la situation sanitaires et des nouvelles mesures de restriction mises en place sur le territoire français. Celles-ci n'empêcheront pas les Français de partir en vacances durant la Toussaint. 

Retour de l'état d'urgence sanitaire, couvre-feu imposé dans les métropoles où la circulation du virus est la plus active...

L'intervention télévisée d'Emmanuel Macron a comporté son lot de nouvelles contraignantes et potentiellement anxiogènes. Mais au milieu de toutes ces annonces présidentielles, les Français ont pu entrapercevoir un motif de satisfaction : non, ils n'auront pas à tirer un trait sur leurs vacances.



"Nous n'empêcherons pas les gens de partir en vacances", a ainsi promis le président de la République, alors que les congés scolaires de la Toussaint se profilent (17-31 octobre). Le chef de l'État a en outre précisé que l'offre de transports (routier, ferroviaire ou encore aérien) ne serait pas touchée par les nouvelles restrictions.

Pas de restrictions géographiques 

En mai dernier, la première phase du déconfinement avait comporté des contraintes géographiques, avec par exemple l'impossibilité de partir à plus de 100 kilomètres de son lieu de résidence. Une obligation qui ne sera pas réintroduite, les habitants de l'Hexagone pourront donc voyager sans avoir à tenir compte d'une distance maximale ou de zones interdites. "Nous n'avons pas décidé de limiter les déplacements entre les régions", a précisé Emmanuel Macron. 

À la fin du mois, les Français auront par conséquent l'occasion de retrouver leurs proches et de passer du temps en famille. À deux conditions toutefois : ne pas être trop nombreux (la jauge recommandée est de six personnes maximum) et respecter les gestes barrières (distance d'un mètre, port du masque, etc.).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.