Vacances de Noël : pagaille dans des gares parisiennes

Vacances de Noël : pagaille dans des gares parisiennes©Capture Le Parisien

Le Parisien, publié le samedi 23 décembre 2017 à 19h37

Les passagers des trains, notamment au départ de Paris-Bercy, ont voyagé dans des conditions déplorables ce samedi de départ en vacances de Noël. C'était pourtant prévu.

1,7 million de passagers sont attendus sur le réseau ferroviaire ce week-end. Mais voilà, la très forte affluence pour les départs des vacances de Noël a occasionné une véritable pagaille. Un chaos qui s'est surtout fait ressentir dans les gares parisiennes de Bercy et d'Austerlitz. Sur les réseaux sociaux, des voyageurs ont notamment accusé la SNCF d'avoir pratiqué la surréservation.



"On devait prendre le train de 9h21 en direction de Beaune, explique au Parisien Clémence, en route pour la Bourgogne avec son mari. On est pourtant arrivé avec une heure d'avance à Bercy, mais la gare était déjà bondée. On a croisé un agent SNCF qui nous a expliqué que notre train était déjà complet. Il avait 25 minutes de retard et la voie n'a pas été affichée". Face à cette situation, la SNCF met en avant une "journée particulière". "Cela fait des années qu'il n'y avait pas eu en même temps le début des vacances et le week-end de Noël", explique la compagnie au Parisien. Elle assure mettre en place une "grosse mobilisation" pour faire face à l'afflux des 1,7 million de clients attendus ce week-end, dont plus de 400 000 dans les gares de Lyon et de Montparnasse, à Paris.

Interrogée sur le système de suréservation, un porte-parole a néanmoins affirmé au Parisien que la surréservation (sans qu'un numéro de place soit attribué aux personnes y ayant recours) est pratiquée tous les jours. Il s'agit d'augmenter les chances de remplir les trains, y compris donc le week-end de Noël. "Mais nous n'avons pas cherché à remplir à tout prix", affirme-t-il cependant. La SNCF reconnaît en tout cas que les 14 000 TGV mis en place sur l'ensemble des vacances de Noël sont remplis à 100%.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
234 commentaires - Vacances de Noël : pagaille dans des gares parisiennes
  • A l'image de la France perdante !

  • Mais rassurez vous; tous les ( ir ) responsables de cette société continuent à percevoir de très bons salaires.
    Vous savez, la dame qui est ministre et qui touchait 50 000 € par mois ....

  • Il faut virer tous ces bons à rien de la SNCF , à tous les niveaux ....et surtout le P.D.G qui est sorti de l'E
    N.A. , le copain des copaiins .

  • tout cela est simplement prévu,car quand les gens en auront marre de râler sur la SNCF,notre roi va sortir de son chapeau une loi sur la privatisation,et hop,tout le monde sera content,alors

  • Article n° 1 - La SNCF a toujours raison
    Article n° 2 - Si par hasard, la SNCF avait tort, veuillez appliquer l'Article n° 1
    Au fait, Mr Pépy il est ou ? il a pris l'avion ??