Vacances de la Toussaint : que changent le couvre-feu et les nouvelles restrictions ?

Vacances de la Toussaint : que changent le couvre-feu et les nouvelles restrictions ?©Panoramic

, publié le vendredi 16 octobre 2020 à 13h28

Les nouvelles mesures restrictives et le couvre-feu décrété dans huit métropoles à partir du vendredi 16 octobre minuit posent de nombreuses questions, alors que les vacances de la Toussaint débutent.
 
Doit-on annuler son billet de train ou d'avion si celui-ci part entre 21h et 6h si l'on habite l'une des huit agglomérations concernées par le couvre-feu mis en place afin de freiner l'épidémie de coronavirus ? Est-il possible de passer les vacances en famille ? Tour d'horizon de ce qu'il est possible de faire ou pas.
 
Se déplacer
 
Si vous habitez l'Ile-de-France ou les agglomérations d'Aix-Marseille, Lyon, Lille, Toulouse, Rouen, Montpellier, Grenoble, Saint-Etienne vous devrez vous plier au couvre-feu qui débutera vendredi 16 octobre à minuit. Dès samedi, il faudra être rentré chez soi à 21 heures et y rester jusqu'à 6 heures le lendemain.

Le couvre-feu est instauré pour une durée minimale de quatre semaines, mais "a vocation à être prolongé au-delà", rappelle Le Monde. Des attestations dérogatoires seront possibles pour des raisons professionnelles, pour des raisons de santé (aller à l'hôpital ou à la pharmacie, se rendre chez un proche en situation de dépendance) ou pour promener son animal de compagnie. Les détenteurs d'un billet de train ou d'avion seront aussi autorisés à se déplacer quelle que soit l'heure.



Le billet "vaudra dérogation au couvre-feu", a indiqué le Premier ministre Jean Castex, précise BFMTV. Si vous êtes dans ce cas, vous pourrez donc quitter une zone soumise au couvre-feu sans être ennuyé. De son côté, la SNCF a assuré dès jeudi 15 octobre que tous les trains circuleront comme prévu le week-end et pendant les vacances scolaires, malgré le couvre-feu. Mais attention, si vous projetiez de partir au Touquet, sachez que la ville a volontairement adopté un couvre-feu, pour limiter un "afflux conséquent" de touristes à la suite des nouvelles restrictions annoncées. Il court de minuit à 6h, précise LCI.
 
Se réunir
 
Quelle que soit votre destination, en revanche, vous serez soumis à de nouvelles contraintes. Avec le rétablissement de l'état d'urgence sanitaire qui a été décrété sur l'ensemble du territoire, les tablées de plus de six personnes sont interdites dans les restaurants où un registre de contact est également imposé. Les fêtes privées sont interdites, qu'il s'agisse de mariages ou soirées étudiantes, dans des salles des fêtes, polyvalentes ou autres salles recevant du public. Quant à l'affluence dans les établissements recevant du public, elle est plafonnée en nombre : un siège sur deux dans les lieux assis, quatre mètres carrés par personne dans les lieux où on circule. Pour ce qui est des rassemblements dans l'espace privé, le gouvernement invite à la prudence, souligne BFMTV. Pour éviter de répandre le virus lors de regroupements familiaux ou entre amis, Emmanuel Macron a rappelé mercredi soir la nécessité de restreindre sa bulle sociale avec la fameuse "règle des six" personnes.
 
Les sorties
 
Le couvre-feu n'implique pas la fermeture des restaurants. Il convient simplement de quitter ces lieux de convivialité afin de rentrer chez soi avant le début de l'heure de restriction. Il en va de même pour les cinémas et les théâtres qui pourront avancer leurs séances, afin de finir à une heure permettant de respecter le couvre-feu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.