Vacances : dans quels coins les méduses sont-elles le plus nombreuses en France ?

Vacances : dans quels coins les méduses sont-elles le plus nombreuses en France ?©Marianne Fenon (Photo d'illustration)

publié le samedi 06 août 2022 à 16h45

Véritable plaie pour les baigneurs, les méduses affluent sur les côtes de l’Hexagone cet été. Selon un algorithme utilisé par le site Méduséo, le Sud-Est serait considérablement envahi par ces animaux marins venimeux, rapporte Le Figaro.

L’été.

Son sable chaud, ses glaces, ses plages… et ses méduses. Chaque année ou presque, sur les côtes françaises, c’est la même rengaine. À l’heure du bain, certains vacanciers guettent l'eau attentivement, afin de repérer la présence d’une forme blanche ou mauve, avant de se mouiller. En des termes plus spécifiques, il s’agit de deviner l’ombrelle, non pas celle plantée dans le sable pour se préserver des rayons du soleil, mais bien celle des méduses, cet espèce de chapeau en forme de champignon, d’où partent les tentacules urticants tant redoutés. Désormais, grâce au site spécialisé Méduséo, il est possible de savoir dans quelles zones du littoral français les méduses sont le plus présentes, rapporte Le Figaro, samedi 6 août. Le tout grâce à un algorithme basé sur les signalements, les messages de victimes sur les réseaux sociaux et la localisation des recherches sur Internet liées aux méduses, lors des dernières 24h, précise le quotidien.



Le Sud et la Corse bien représentés

Grâce à ces données, Le Figaro a établi le classement des 30 communes où les méduses ont été le plus présentes au mois de juillet dernier. Premier constat, il ne s’agit que de deux espèces différentes, la Pelagia Noctiluca et la Rhizostoma octopus. La première, plus communément baptisée méduse pélagique, est la plus représentée avec 25 signalements, contre cinq pour la seconde. À la première place de ce palmarès, on retrouve Carry-le-Rouet, non-loin de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône, où il y a eu 18 jours avec "au moins quelques méduses" et 12 jours "avec forte présence". Saint-Jean-Cap-Ferrat, dans les Alpes-Maritimes, et Hyères, dans le Var, complètent le podium. La Corse n’est pas en restes, avec les 6e, 7e et 8e places, soit Bonifacio et Sartène en Corse-du-Sud, ainsi que Borgo en Haute-Corse. Jusqu’à la 10ème position, au moins 13 jours avec quelques méduses ont été recensés. Cette donnée chute à 8 jours à la 30ème place du classement, dans les eaux de Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), avec un seul petit jour de "forte" présence.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.