Urgences : il est possible de réduire le taux d'erreurs de 40 %

Urgences : il est possible de réduire le taux d'erreurs de 40 %©LEPOINT

LEPOINT, publié le jeudi 26 avril 2018 à 18h55

Trois réunions quotidiennes d'environ dix minutes chacune suffiraient aux médecins pour effectuer de salvatrices vérifications croisées.

Quatre erreurs médicales sur dix pourraient être évitées si les spécialistes dialoguaient davantage entre eux et pratiquaient systématiquement une vérification croisée. Le chiffre est à peine croyable. Et pourtant, c'est le résultat d'une étude française publiée lundi dans le JAMA Internal Medicine. Baptisée Charmed (pour cross-checking to reduce adverse events resulting from medical errors in the emergency department), elle prouve, pour la première fois, l'intérêt de voir les urgentistes se retrouver trois fois par jour, pendant une dizaine de minutes, afin d'échanger sur l'état de santé et la prise en charge de leurs patients.

L'

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.