Universités : les examens auront lieu en janvier, malgré les grèves

Universités : les examens auront lieu en janvier, malgré les grèves
L'université de Paris 3 en grève (illustration)

, publié le dimanche 05 janvier 2020 à 14h30

Si certains partiels pourront être "ponctuellement" repoussés, le président de la Conférence des présidents d'université a assuré qu'il n'y aurait pas de report "systématique" des examens.

Alors que la mobilisation contre la réforme des retraites entre dans son deuxième mois et que des journées d'action sont prévues la semaine prochaine, Gilles Roussel, le président de la Conférence des présidents d'université (CPU), a assuré samedi 4 décembre qu'il n'y aurait pas de report "systématique" des examens prévus la semaine prochaine.



"Il n'y a pas de report systématique, pas de mise en péril des examens", a déclaré Gilles Roussel à l'AFP, tout en reconnaissant que "cela peut arriver ponctuellement" dans certains départements et pour certaines filières ou encore, les jours d'appel à la grève, "si les enseignants se déclarent grévistes". Gilles Roussel a souligné qu'en cas de report, "les examens seraient déplacés de quelques jours".

L'Université Panthéon-Sorbonne (Paris 1) a d'ores et déjà annoncé sur son site internet un report des examens qui étaient prévus à partir de lundi. Ces derniers seront étalés sur trois semaines, entre le 13 janvier et le 1er février.

En décembre, les perturbations dans les transports liées à la mobilisation contre la réforme des retraites avaient conduit plusieurs universités à reporter des partiels. Ce fût notamment le cas des universités de Lille, Lyon 2, Nanterre, Panthéon-Sorbonne (Paris 1), Paris-Descartes (Paris V) et Rennes 2. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.