Une "voiture volante" d'ici à la "fin de l'année" annonce Franky Zapata

Une "voiture volante" d'ici à la "fin de l'année" annonce Franky Zapata©Denis Charlet / AFP
A lire aussi

Orange avec AFP-Services, publié le dimanche 04 août 2019 à 17h29

Après son exploit ayant consisté à traverser la Manche à bord de son Flyboard, Franky Zapata a annoncé qu'il allait se remettre à travailler à sa "voiture volante" pour qu'elle soit prête à temps.

Maintenant, "j'ai ma voiture volante à terminer, il faut que ça sorte avant la fin de l'année. Donc, on va rentrer, prendre un peu de vacances et puis, avec toute l'équipe, se remettre à fond pour que ce soit prêt à temps", a-t-il déclaré à des journalistes qui l'attendaient à Calais lors de son retour en France.  La voiture "doit aller en peinture, en carrosserie dans les jours qui arrivent...".

"Le châssis vole déjà" mais, pour l'heure, "la voiture volante n'a pas d'autorisation de vol" de la DGAC, a-t-il précisé.


Cette autorisation devrait "arriver dans les jours qui suivent". La base de la voiture volante a déjà volé mais en version quatre moteurs. La version avec dix moteurs va voler dans les jours qui vont suivre", a-t-il précisé. Cette voiture, confectionnée comme son "Flyboard" dans les ateliers de son entreprise au Rove (Bouches-du-Rhône), devrait à terme voler "dans les 300-400 km/h" sur des distances de "100-120 kilomètres"."Je ne suis jamais aussi bon que quand j'ai le dos collé au mur", confiait-il samedi à la veille de réussir la traversée de la Manche debout sur cet engin propulsé par des mini-turboréacteurs. Une allusion à son premier échec, à mi-chemin, le 25 juillet, 110 ans jour pour jour après l'exploit de Louis Blériot, premier aviateur à avoir franchi le détroit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.