Une voiture fonce sur des militaires à Levallois-Perret : "Une odieuse agression", dénonce Balkany

Une voiture fonce sur des militaires à Levallois-Perret : "Une odieuse agression", dénonce Balkany
Patrick Balkany le 22 novembre 2016, à l'Assemblée nationale.

Orange avec AFP, publié le mercredi 09 août 2017 à 10h35

VIDÉO - Six militaires ont été blessés mercredi matin 9 août à Levallois-Perret après avoir été renversés par un véhicule. Pour le maire de la ville, il s'agit "sans aucun doute d'un acte délibéré".

L'attaque a eu lieu vers 8h15 ce mercredi matin. Une voiture a foncé sur des militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), faisant 6 blessés dont deux dans un état sérieux même si leur pronostic vital n'est pas engagé. Le véhicule est toujours en fuite, selon la préfecture de police de Paris.

La préfecture de police des Hauts-de-Seine a de son côté évoqué un "acte a priori volontaire". Un avis partagé par le maire de Levallois-Perret. "C'est sans aucun doute un acte délibéré, a déclaré sur BFMTV Patrick Balkany. Ça s'est passé dans une voie qui est un cul-de-sac devant le casernement de ces militaires. Ce véhicule visiblement attendait qu'ils sortent pour rejoindre leur véhicule et leur a foncé dessus."



"Il y a un véhicule BMW qui était pré-positionné dans l'allée et qui leur a foncé dessus (...), a poursuivit l'élu Les Républicains. C'est une BMW qui a accéléré très vite au moment où ils sont sortis."



"C'est une odieuse agression, a-t-il encore déploré. J'en suis navré, les militaires font un travail formidable depuis des mois et des mois." De son côté, son épouse et première adjointe Isabelle Balkany a dénoncé sur Twitter "une agression odieuse, préméditée et volontaire".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU