Une troisième femme se dit victime de Tariq Ramadan

Une troisième femme se dit victime de Tariq Ramadan

Elle avait contacté l'intellectuel pour des conseils juridiques (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le samedi 28 octobre 2017 à 13h47

Deux jeunes femmes ont déjà déposé plainte pour viol contre l'islamologue.

Une troisième femme pourrait être victime des agissements de l'islamologue et théologien suisse, Tariq Ramadan, révèle Le Parisien, samedi 28 octobre. Elle a elle-même contacté le quotidien pour témoigner, il y a trois ans déjà.



Tariq Ramadan, petit-fils du fondateur de la confrérie égyptienne islamiste des Frères musulmans, âgé de 55 ans, est professeur d'études islamiques contemporaines à l'université d'Oxford (Grande-Bretagne).

Celle qui se dit victime de l'intellectuel est entrée en contact avec lui en 2013 pour "des conseils juridiques".

"Au début il me donnait des conseils religieux, et puis un jour il a réclamé ma photo. Il voulait savoir à quoi ressemblait celle avec laquelle il échangeait. Il m'a trouvée mignonne", se souvient-elle.

"IL DISAIT QU'IL AVAIT DES CHOSES COMPROMETTANTES SUR MOI"

Mais "à partir de là tout a dérapé, entre nous, c'est devenu pornographique", raconte la jeune femme. Lorsqu'elle tente d'y mettre un terme, Tariq Ramadan la menace.

"Il disait qu'il avait des choses compromettantes sur moi", dénonce encore la victime présumée qui estime que l'intellectuel "s'est servi de son aura dans la communauté pour abuser de faiblesses".

Une femme de 42 ans a déposé plainte, jeudi 26 octobre, contre l'islamologue suisse, dénonçant des faits commis en 2009. La plainte intervient trois jours après l'ouverture d'une enquête sur des accusations similaires portées contre lui. La troisième victime présumée, elle, réfléchit à porter plainte, par peur que "cette affaire entache relation avec compagnon".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
54 commentaires - Une troisième femme se dit victime de Tariq Ramadan
  • Si les propos des victimes se révèlent fondés alors Tariq Ramadan, j'espère ne sera plus autant glorifié dans le milieu religieux comme il l'est aujourd'hui!!!!

  • alors la justice va faire enquêter car il ne suffit pas de porter plainte il faut amener des preuves de ce dont on accuse l'autre, sinon plainte pour calomnies

  • Tous trop bien tous ces "intellectuels" que l'on s'arrache dans les "dîners en ville", sur les plateaux de télé ou dans les studios de radio.
    Un peu comme ces voyous qui font "flipper la bourgeoise" désireuse d'épater les copines.
    La France d'en haut, très parisienne.

    "Belle " analyse ! je ne saurais dire mieux .

  • Et, il ose porter plainte pour diffamation. Y en a qu' on le moral...

  • On se doute que ce n'est pas dans ce milieu que les victimes vont débouler par dizaines ! bravo et quel courage a celles qui ont franchi le pas .

    à quand la suite de ce feuilleton ?