Une soirée "DSK" fait scandale à Rouen

Une soirée "DSK" fait scandale à Rouen©Panoramic

6Medias, publié le vendredi 13 octobre 2017 à 18h57

Des étudiants kinés de Rouen ont eu l'étonnante idée d'organiser le 16 novembre prochain une soirée baptisée "DSK (Dirty Sexy Kiné)" provoquant un tollé au sein de plusieurs organisations étudiantes, révèle le site actu.fr.

Cette annonce publiée sur Facebook a immédiatement suscité de vives réactions parmi les étudiants. "Très sympathique quand des futurs soignants pensent que le viol et les violeurs, c'est un bon thème rigolo de soirée", dénonce Clémentine Le Duey, en référence à l'affaire du Sofitel à New York.

Sur les affiches de la soirée, on y voit la marionnette de DSK aux Guignols entourée de deux blondes très peu vêtues.

L'Union nationale des étudiants de France (Unef) a rapidement réagi en rappelant dans un communiqué l'existence d'une "charte des associations étudiantes" à Rouen. Cette dernière lancée en 2016 stipule que "sont prohibées toutes les activités qui méconnaîtraient le principe d'égalité des genres". En cas de non-respect de cette charte, les associations étudiantes s'exposent à la perte de leur agrément et de leurs subventions.

Le vice-président étudiant de l'Université de Rouen, Valentin Ducept qui se dit favorable à des sanctions demande "l'annulation de l'évènement".

L'association La Roukine, organisatrice de l'évènement, a répondu dans un communiqué à l'Unef. "En aucun cas, cette erreur malheureuse de notre communication n'avait pour intention la promotion des violences sexuelles, connues de tous, que nous dénonçons fortement et contre lesquelles nous nous battons".

Si l'association a modifié la description de son évènement, la soirée est quant à elle toujours maintenue.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
134 commentaires - Une soirée "DSK" fait scandale à Rouen
  • Toujours des commentaires variés et convaincus, généralement crédibles... Mais sur un plan plus psychanalytique, ne peut-on s'interroger sur les fantasmes ou tendances de kinés se destinant à une profession de contact... Qu'en pensez-vos, mesdames? Notamment, par exemple: rééducation périnéale, ou tous soins dans cette région? 30% d'entre-vous, au moins, doivent froncer les sourcils?

  • Quand l'humour potache devient vulgarité ou bètise... c'est triste à pleurer.
    Quant aux étudiants... avec leurs problèmes financiers.. ceux-là ont bien 5 euros pour se montrer stupides.

  • Pourquoi cette asso d'étudiants kinés s'appelle La Roukine ?

  • à dame hermeline.
    Ce que vous prétendez est faux. Relisez l'article et vous comprendrez qu'il s'agit bien de subventions de l’État donc de nos impôts.
    Ne vous en déplaise.
    Mais vous soulevez une question. Si, selon vous, les étudiants alimentent une ou des caisses "noires", 5 € de moins pour les APL ne les affecte pas. Rien à faire que ça fasse la fête. L'argent qu'on leur donne et, donc, qu'il ne gagnent pas, devrait rester dans les caisses de l'état, pas leur servir à se défoncer tous les w-e.

  • L' Humour au second degré , vous connaissez ? Comme il est dit plus bas , dans les années 80 , tout le monde aurait été en taule . La France est devenue un pays de pisse froid .