Une série de décès inquiétante au CHU de Limoges

Une série de décès inquiétante au CHU de Limoges©Capture Google Street View
A lire aussi

6medias, publié le jeudi 07 avril 2016 à 20h45

Neufs patients greffés du coeur sont décédés depuis janvier 2015. L'hôpital a pris une décision radicale.

C'est une révélation inquiétante.

Le centre hospitalier universitaire de Limoges a décidé de suspendre son activité de transplantation cardiaque. En cause, un nombre anormalement élevé de décès et de complications post-opératoires sur les seize derniers mois.
Selon le quotidien Le Populaire, neuf patients greffés du coeur seraient morts depuis janvier 2015, sur dix-sept personnes opérées. Alerté, la direction de l'établissement a décidé de suspendre toutes greffes du coeur, depuis le 17 mars dernier, en attendant de connaître les causes des décès. Une expertise est en effet en cours. Selon Europe 1, elle sera réalisée par des médecins de Bordeaux, membres de la Société française de chirurgie thoracique et cardiovasculaire. Ils vont notamment s'intéresser au parcours des patients greffés. Car les décès peuvent dépendre de nombreux facteurs
Selon l'agence de la biomédecine, les décès post-greffe ne sont pas rares. Le taux serait de 26% entre 1993 et 2012. Mais à Limoges, c'est la fréquence de ceux-ci qui inquiètent. Le taux de survie est inférieur à 50%.
Selon le CHU, les résultats sont attendus "dans les semaines à venir". En attendant la réouverture du service de transplantation, les patients qui doivent subir une greffe cardiaque seront transférés au CHU de Bordeaux ou à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris

Vos réactions doivent respecter nos CGU.