Une réouverture des petits commerces le 28 novembre se précise

Une réouverture des petits commerces le 28 novembre se précise
Une rue commerçante de Paris, à Montmartre, complètement désertée, le 14 novembre 2020.

, publié le vendredi 20 novembre 2020 à 13h18

Selon plusieurs médias, les commerces de proximité pourront rouvrir à partir du 28 novembre à condition de se plier à un protocole sanitaire plus strict, qui devrait notamment imposer une jauge d'accueil d'une personne pour 8m2 de surface contre 4m2 avant le reconfinement.



Fermés depuis le 30 octobre et la mise en place du reconfinement pour faire face à la deuxième vague, les commerces qualifiés de "non essentiels" plaident depuis plusieurs jours pour une réouverture le 27 novembre. Il semblerait qu'ils aient eu gain de cause.

Selon BFMTV et le magazine Libre service actualités (LSA), consacré à l'actualité du commerce, le ministère de l'Economie a présenté vendredi à une dizaine de fédérations représentant le grand et petit commerce, l'alimentaire et le non alimentaire, un protocole sanitaire renforcé qui permettrait une réouverture le samedi 28 novembre. 

Le Premier ministre a par ailleurs également affirmé vendredi que "nous sommes sur la bonne voie" pour envisager une réouverture des petits commerces "autour du 1er décembre". En déplacement à Crozon, dans le Finistère, Jean Castex a rappelé les deux conditions pour cette réouverture : amélioration des indicateurs sanitaires, et "nous sommes en bonne voie", et des protocoles adaptées. "Si on continue nos efforts, effectivement, ça permettra de vous rouvrir (...) nous l'espérons, autour du 1er décembre, c'est-à-dire le plus vite possible", a-t-il précisé lors d'une discussion avec une commerçante.

Quel protocole ?

Selon les médias, le nouveau protocole sanitaire imposera une jauge d'accueil d'une personne pour 8m2 de surface contre 4m2 avant le reconfinement, y compris dans les hypermarchés. La mise à disposition de gel hydroalcoolique demeure obligatoire, de même que le marquage au sol et l'installation de plexiglas.

Les surfaces de plus de 400 mètres carrés auront quant à elles une obligation de contrôle à l'entrée de leur magasin, ce qui pourrait entraîner des files d'attente. Les horaires pourront par ailleurs être élargis et l'ouverture le dimanche sera possible. Les prises de rendez-vous ne seront pas obligatoires mais conseillées lorsque cela est possible, comme pour les coiffeurs ou institut d'esthétique. Les magasins sont également invités à faire la promotion de l'application TousAntiCovid par de l'affichage. 

"Ce protocole va être transmis dans la journée aux services sanitaires, qui étaient présents ce matin, a raconté un participant à LSA. Mais la réouverture devient fortement envisageable". C'est désormais à Emmanuel Macron, qui doit s'exprimer la semaine prochaine, de trancher. 

La réouverture des petits commerces était conditionnée au report d'une semaine du Black Friday. Un report qui a été accepté par les fédérations de commerçants mais également par plusieurs enseignes de la grande distribution et du commerce en ligne, comme Amazon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.