Une quatrième vague de Covid-19 ? La rentrée se joue maintenant, assurent les spécialistes

Une quatrième vague de Covid-19 ? La rentrée se joue maintenant, assurent les spécialistes
(Photo d'illustration)

publié le jeudi 01 juillet 2021 à 19h00

Alors que de nombreux spécialistes alertent sur le risque d'une quatrième vague de Covid-19 à la rentrée, le gouvernement et les autorités sanitaires insistent ces derniers jours sur l'importance d'être complètement vacciné pour faire barrage au variant Delta, plus transmissible que les autres souches.

Alors que la vie des Français redevient de plus en plus à la normale, la crise du Covid-19 est loin d'être finie, alerte depuis plusieurs jours les spécialistes. Le coupable : le variant Delta, beaucoup plus contagieux que les autres souches. Les cas de Covid-19 ont recommencé à augmenter la semaine dernière en Europe après dix semaines consécutives de recul, a annoncé jeudi 1er juillet la branche européenne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). En France, "nous avons des motifs de préoccupation", avait indiqué la veille le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. 




L'Institut Pasteur, comme le professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, s'attendent à une quatrième vague de Covid-19 à la rentrée. Une seule solution pour éviter que la situation ne dégénère : la vaccination, martèlent-ils. Un message repris massivement par le gouvernement ces derniers jours et qui semblent avoir fait ses preuves. Après une baisse des primo-injections ces derniers jours, le ministre de la Santé Olivier Véran s'est réjoui mercredi de la hausse soudaine des prises de rendez-vous pour la vaccination de l'ordre de 10 à 20%.

"La rentrée se jouerait dans les 20 prochains jours"

"C'est maintenant qu'on prépare notre automne et c'est en automne que les choses vont devenir très sérieuses. Il faut se faire vacciner pendant l'été", a insisté sur LCI le Pr Didier Pittet, président de la mission indépendante sur l'évaluation de la crise sanitaire, rappelant que la première dose de vaccin "est déjà efficace mais elle n'est pas suffisante".

"L'impact de la vaccination sur la rentrée de septembre devrait se jouer dans les prochains jours. Après, ça sera trop tard", a également affirmé Guillaume Rozier. "Vous décidez de vous faire vacciner aujourd'hui ? Vous atteindrez un niveau de protection maximal autour du 25 août", explique sur Twitter le spécialiste des datas, fondateur de CovidTracker et de la plateforme Vite ma dose. "En considérant un délai entre les deux doses de 6 semaines, une première dose aujourd'hui engendre une seconde dose le 11 août. Puis deux semaines après la seconde injection pour atteindre une protection maximale", détaille-t-il. "Donc la rentrée se jouerait dans les 20 prochains jours", insiste-t-il. 



Mercredi, près de 33,9 millions de personnes avaient reçu au moins une injection, soit plus de 50% de la population totale, et plus de 22,7 millions de personnes présentaient un schéma vaccinal complet, soit un tiers de la population total. L'exécutif s'est fixé pour objectif d'atteindre les 40 millions de primo-vaccinés et les 35 millions de schémas vaccinaux complets d'ici la fin du mois d'août.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.