Une journaliste perd le fil de son duplex dans le "13 Heures" de France 2

Une journaliste perd le fil de son duplex dans le "13 Heures" de France 2©Capture France 2

Morandini, publié le jeudi 10 mai 2018 à 17h11

La correspondante pour le Grand Est, Angélique Etienne n'est pas parvenue à terminer son duplex jeudi 10 mai lors du journal de 13 heures de France 2. Alors qu'elle devait intervenir dans le cadre de l'affaire de Naomi Musenga, la jeune femme qui n'a pas été prise en charge par le SAMU assez tôt, la journaliste s'est arrêtée de parler en plein milieu d'une phrase. Le souffle court, les paupières lourdes et titubante, Angélique Etienne a visiblement été prise d'un malaise.



En plateau, Nathanël de Rincquesen a repris l'antenne en disant : "On vous retrouvera dans un instant" puis a lancé un autre sujet. Dans l'après-midi, il a tenu à rassurer les téléspectateurs. Il a publié un message sur Twitter en indiquant que la jeune femme allait bien.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU