Une femme tuée tous les deux jours par un homme depuis le 1er janvier 2019

Une femme tuée tous les deux jours par un homme depuis le 1er janvier 2019
Une petite fille dans une manifestation contre les violences faites aux femmes, le 8 mars 2018, à Paris.

Orange avec AFP-Services, publié le mardi 12 février 2019 à 13h50

Le rythme s'est accéléré depuis le début d'année, selon un collectif de bénévoles qui comptabilise ces chiffres. 

Depuis le 1er janvier, en moyenne, une femme a été tuée tous les deux jours par son conjoint ou son ex-conjoint. Un chiffre en hausse par rapport aux études précédentes.


Avant le début de l'année, une femme était en moyenne tuée tous les trois jours, selon un recensement mené par un groupe de bénévoles, que rapporte Franceinfo. Dans le détail, cela représente 20 femmes tuées en un mois et demi, soit le double de l'an dernier à la même date, le 12 février.  




"Ne les oublions pas" 

Les associations dénoncent un manque de fermeté de la justice qui "enverrait un message peu dissuasif aux hommes violents". Le groupe Facebook appelé "Féminicides par compagnons ou ex" rassemble une quinzaine de bénévoles qui relèvent scrupuleusement chaque jour les alertes liées à des féminicides, afin de faire exister la mémoire de ces femmes sous ce slogan "Ne les oublions pas". Les bénévoles avaient déjà relevé des accélérations du phénomène avant les fêtes ou en été, mais c'est la première fois que cela se produit en début d'année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.