Une femme sourde et muette porte plainte contre la police, les images chocs de son interpellation

Une femme sourde et muette porte plainte contre la police, les images chocs de son interpellation©Panoramic

Source Non Stop Zapping, publié le mercredi 09 août 2017 à 06h44

Une mère de famille de 53 ans, sourde et muette, accuse les policiers du XVe arrondissement de Paris de l'avoir rouée de coups alors qu'elle venait rendre visite à son fils placé en garde à vue. La police dément les faits.

Non Stop Zapping vous montre les images. C'est sa fille, Yaafa, qui dénonce les faits sur Twitter. D'emblée, la jeune femme annonce qu'elle ne cherche pas "d'incitation à la haine" mais des témoins ayant pu assister à la scène afin d'apporter des preuves. Les faits se déroulent le 27 juillet dernier, devant le commissariat de la rue Vaugirard, dans le XVe arrondissement de Paris. Une femme est plaquée au sol et rudoyée par plusieurs policiers, sous les yeux de sa fille.



Sur Facebook, Yaafa explique que sa mère, âgée de 53 ans, est sourde et muette. Toutes deux se rendaient au commissariat afin de voir son petit frère placé en garde à vue. "Ils n'ont pas supporté le ton de ma mère, à savoir que les sourds et muets n'ont pas la même voix que nous. Ils n'ont pas compris ça et d'office, se sont énervés. À ce moment-là, il y a quelques policiers qui sont venus autour de ma mère et l'ont attrapée", poursuit la jeune femme. Les policiers, "au moins cinq ou six" lui assènent "des coups de pieds". "Ils étaient tous autour et à chaque fois elle disait qu'elle ne pouvait pas bouger, ils essayaient encore et encore de la dégager", continue Yaafa.

La mère de famille est ensuite placée en garde à vue. Elle durera 30 heures. "Notre cliente a été confrontée à des conditions indignes de détention puisqu'elle n'a pas eu de notification de ses droits, pas d'interprète assermenté au tout début de sa garde à vue. Donc elle n'était pas à même de comprendre ce qui se passait", regrette l'avocate de la famille, Maître Lucie Marius-Chassot. Le commissariat du XVe arrondissement nie les faits et précise que ce serait la mère de famille qui aurait été violente à leur égard. L'un des policiers a porté plainte.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU