Une consultation publique sur la vaccination contre le coronavirus est lancée

Une consultation publique sur la vaccination contre le coronavirus est lancée©Panoramic

publié le lundi 09 novembre 2020 à 16h41

La Haute autorité de santé (HAS) a lancé, ce lundi 9 novembre, une consultation publique pour préparer une campagne de vaccination contre le coronavirus à grande échelle, révèle franceinfo. 

La Haute autorité de santé (HAS) veut jouer la carte de la transparence. Comme révélé par franceinfo, l'autorité publique indépendante a lancé, ce lundi 9 novembre, une grande consultation sur la vaccination contre le coronavirus. L'agence sanitaire juge ce processus "indispensable pour construire la confiance de l'ensemble des publics envers les vaccins".



Qui devra être vacciné en priorité, où, par qui, comment ? Jusqu'au 30 novembre, plusieurs questions seront soumises à l'avis des associations d'usagers, des conseils de l'ordre ou encore des syndicats de professionnels de santé sur le site de l'agence sanitaire, précise franceinfo. 

"La vaccination contre la Covid-19 ne devrait pas être obligatoire"

De son côté, la Haute autorité de santé estime que  "la vaccination contre la Covid-19 ne devrait pas être obligatoire, ni pour la population générale, ni pour les professionnels de santé".  La HAS a par ailleurs défini le personnel soignant en première ligne, les personnes âgées de plus de 65 ans et tous ceux qui ont des pathologies à risques comme publics prioritaires. D'après elle, il faut une transparence totale sur les stocks de vaccins, leur efficacité et les risques encourus pour que certaines personnes souhaitant se faire vacciner acceptent d'attendre.

Ce lundi 9 novembre, le laboratoire américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech ont fait des révélations fracassantes concernant la course au vaccin contre le coronavirus. Dans un communiqué, les deux société pharmaceutiques ont annoncé que leur vaccin était efficace " à 90%" à l'issue de la troisième phase d'essais, la dernière avant une éventuelle homologation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.