Une chorale dans toutes les écoles d'ici à 2019

Une chorale dans toutes les écoles d'ici à 2019

Une chorale dans l'église Sainte-Croix de Saint-Lô (Manche) le 8 juillet 2005.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 11 décembre 2017 à 09h02

ÉDUCATION. Selon Le Parisien et Europe 1, les ministres de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer et de la Culture Françoise Nyssen doivent annoncer lundi 11 décembre un "plan chorales" à destination des écoles et des collèges.

Depuis son arrivée au gouvernement, Jean-Michel Blanquer multiplie les annonces.

Après la mise en place d'une dictée effective quotidienne, des manuels validés par le ministère en CP, l'interdiction des portables au collège, le ministre de l'Éducation nationale doit annoncer lundi matin 11 décembre la mise en place "d'un plan chorales ambitieux", rapporte Le Parisien. Une information également relayée par Europe 1. Jean-Michel Blanquer doit faire cette annonce avec sa collègue de la Culture François Nyssen lors d'un déplacement dans un collège parisien.



"L'idée est de faire entrer durablement la culture dans les écoles", affirme Mme Nyssen, tandis que M. Blanquer explique miser sur les chorales pour "permettre aux élèves de prendre confiance en eux et en leur réussite".

QUAND ?

Dès la rentrée prochaine, les élèves des quelque 7.000 collèges français auront ainsi le choix de chanter deux heures par semaine. Le chant sera en option, tout comme le latin, et rapportera des points pour le brevet. La ministre de la Culture a également souhaité que la chorale soit une option disponible dans les lycées professionnels.

Les écoles primaires seront également concernées, mais cela prendra un peu plus de temps. "L'État se donne deux ans avant que les 53.000 écoles élémentaires ne soient toutes dotées d'une chorale", écrit Le Parisien. Les cours de chant seront obligatoires du CP au CM2 pour tous les élèves et même dès la grande section dans les maternelles et élémentaires regroupées, précise Europe 1.

QUOI ?

Que chanteront les élèves ? Si les professeurs bénéficieront d'une grande liberté, "le répertoire devra compter 20 % de morceaux classiques, comme du Mozart ou du Britten, des chansons populaires comme celles de Barbara, Brel ou Piaf", rapporte le quotidien. La Marseillaise et L'Ode à la joie, les hymnes français et européen, seront obligatoires.

COMBIEN ?

Le gouvernement a débloqué 20 millions d'euros (3 millions issus de la Culture et 17 millions de la part de l'Éducation) pour la seule année 2018 afin de parfaire l'éducation musicale et les potentielles performances vocales des petits Français. Cela servira à payer des professionnels et des professeurs des conservatoires ou des écoles de musiques qui viendront accompagner les élèves.
 
63 commentaires - Une chorale dans toutes les écoles d'ici à 2019
  • Au bénéfices des seuls enfants et non plus prioritairement de leur environnement, parental, religieux ou économique et administratifs, Il serait temps de rétablir les notions essentielles d'effort, de volonté de groupe conduisant à faire réapprendre "et faire travailler leurs méninges". En mettant à plat les structures, les contenus et buts réels de ces ensembles , à partir de bases réellement indépendantes et non préfabriquées, pré mâchées par le systéme mis en place par des " [pédagos] bien pensants " destructeurs de méthodes et organisations qui avaient pourtant fait, et continuaient à faire, leurs preuves en donnant d'excellents résultats. Mais résultats longtemps issus de méthodes et d'états d'esprits non concordants avec les nouvelles idéologies issues de l'avènement du "siècle des lumières" qui, si elles ont grandement contribué à l'amélioration du sort des population et de leur conditions de vie ont été exploitées au delà de leur mission objective. Des changements d'interprétations l'ont détourné à des fins strictement politiques et idéologique à caractère majoritairement anticlérical et laïque avec un tel déséquilibre que sous couvert de cette notion de " laïcité " elle même également détournée de ses missions premières par des minorités. Support principal qui crée et alimente des conflits inter religieux et interconfessionnels. Un équilibre indispensable à la conservation des us et coutumes qui constituent la culture nationale identitaire de tous groupes humains quels qu'ils soient doit être impérativement retrouvé. Tout excès au profit des uns ou dès autre groupes laïques compris ne sert qu'à alimenter les conflits. Nous en vivons les exemples au quotidien, car il ne faut pas oublier que les adultes d'aujourd'hui sont les enfants d'hier qui tentent de répondre par leurs choix aux exigences de vie, de besoins, et de désirs avec les seuls moyens cognitifs qu'ils ont acquis, avec avec leurs propres capacités d'analyse et de compréhension suivant le parcours scolaire et éducatif réalisé avant de devenir adulte. En conclusion une révision en profondeur, et des véritables reformes contribuant d'annihiler le déséquilibre précité ne peut être que bénéfique à partir du moment où une valeur de vie humaine fondamentale est comprise admise et ancrée dans l'esprit d'un enfant telle , l'altruisme , et combien bien d'autre de valeurs morales et culturelles perdues de vue ou volontairement éradiquée par les systémes éducatifs successifs.

  • sûr qu'ils seront plus intelligent,,,,après,,,,

  • on retourne a ancien temps tout le monde me c est pas chanter

  • ils apprendront à lire, compter et écrire plus tard, quand ils auront fini de chanter, de peindre, et de faire des cocottes en papier.

  • avatar
    minnie-moocher  (privé) -

    Je me souviens, dans les années 50, nous avions chorale de temps en temps. On n'aimait pas trop ça à notre âge. Raz le bol de "colchiques dans les prés", Mais avec le recul du temps, la musique, le dessin, l'histoire de l'art et toutes les matières annexes comme la morale et l'éducation civique, faisaient partie de l'éducation et de la culture. Il me semble que certains de nos chers bambins en ont sérieusement besoin. A condition qu'ils laissent leur téléphone à l'entrée de la classe................

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]