"Une centaine" de personnes fichées S et radicalisées détiennent une arme

"Une centaine" de personnes fichées S et radicalisées détiennent une arme©Panoramic

6Medias, publié le jeudi 06 juillet 2017 à 09h30

Le ministre de l'Intérieur a ordonné aux préfets d'agir pour retirer les autorisations de port d'armes à la centaine de personnes fichées S pour radicalisation qui en ont une.

Adam Djaziri, l'auteur de l'attentat raté sur les Champs-Elysées, était fiché S pour radicalisation et détenait légalement une arme. Dans le cadre de l'examen du nouveau projet de loi antiterroriste, Gérard Collomb a annoncé, selon franceinfo, à la commission des lois du Sénat avoir "repéré une centaine" de cas similaires, des personnes fichées pour radicalisation qui possèdent légalement une arme.

"C'est un signe de dysfonctionnement", a déclaré mercredi Gérard Collomb devant les sénateurs. "Les préfets sont priés d'agir pour faire en sorte que l'on revienne à un état normal par rapport à ce qui est apparu à tous nos concitoyens comme un dysfonctionnement important", a-t-il ajouté toujours selon franceinfo.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU