Une caissière détourne 55 000 euros grâce une technique bien rodée

Une caissière détourne 55 000 euros grâce une technique bien rodée©Reuters

, publié le jeudi 28 avril 2016 à 21h17

Une hôtesse de caisse du Mans a été condamnée à 18 mois de prison avec sursis pour avoir détourné 55 000 euros.
Certains ont des amis imaginaires, d'autres des clients. C'est le cas de Mireille, 55 ans, qui vient d'être condamnée par la cour d'appel d'Angers.

Entre le 1er janvier 2011 et le 30 août 2013, l'employée aurait piqué dans la caisse d'un hypermarché Carrefour la somme de 54 790 euros en liquide, comme le rapporte Ouest France.
Pour parvenir à ses fins, elle avait mis au point une technique bien particulière. Elle effectuait des remboursements en liquide de produits qu'elle déclarait ramenés par des clients insatisfaits. Sauf que les clients en question n'ont en réalité jamais existé. Le magasin ne s'est pas aperçu du subterfuge puisque les remboursements en question étaient toujours inférieurs à 150 euros,  montant à partir duquel l'accord d'un responsable était nécessaire.
C'est finalement le nombre important de retours de batteries automobiles qui a alerté la direction. Celles-ci n'avaient pas été vendues et les retours n'étaient pas dans les stocks.
La caissière a finalement été prise la main dans le sac, en appliquant la combine pour une cocotte-minute à 99,90 euros. Elle avait caché cette somme sous la caisse en mettant en avant un retour fictif.
L'intéressée a d'abord nié devant les enquêteurs, avant de reconnaître les faits puis de se rétracter à nouveau. Elle a finalement mis en avant qu'elle avait des problèmes d'argent, et qu'elle voulait améliorer son quotidien.
Elle a également prétendu que 40 000 euros provenaient en réalité de versements effectués par sa soeur. Cela n'a pas convaincu le tribunal qui l'a condamnée à 18 mois de prison avec sursis, mais aussi à rembourser la somme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.