Une bijouterie parisienne braquée, le butin estimé à 400.000 euros

Une bijouterie parisienne braquée, le butin estimé à 400.000 euros
(Photo d'illustration)

publié le vendredi 30 juillet 2021 à 16h05

Les deux braqueurs de la bijouterie Dinh Van, dans le IVe arrondissement de la capitale, sont toujours en fuite.

Nouveau braquage de bijouterie en plein Paris. Deux hommes ont braqué vendredi 30 juillet la bijouterie Dinh Van, située au 40 rue Vieille du Temple, dans le IVe arrondissement de la capitale. 

Peu avant 12H30, les deux hommes munis d'un pistolet à impulsion électrique et d'une bombe lacrymogène, ont fait irruption dans boutique.

Ils se sont fait remettre sans violence des bijoux et du numéraire, pour un préjudice estimé à 400.000 euros Les deux malfaiteurs ont ensuite pris la fuite.




Ce braquage intervient trois jours après celui de la bijouterie Chaumet, proche des Champs Elysées, lors duquel un homme s'était emparé d'un butin évalué à près de 3 millions d'euros. Il avait été interpellé le lendemain avec un complice en Moselle.

Interrogé par Le Parisien, Ariel Weil, le maire de Paris centre, fait le rapprochement entre les deux vols. "Ce braquage semble inspiré par celui de Chaumet. Les modes opératoires sont très similaires. Les actes sont commis avec beaucoup de culot, en plein jour, en laissant beaucoup de traces... Ce qui laisse espérer une résolution rapide de l'enquête, d'autant que nous disposons de nombreuses caméras de vidéosurveillance dans le secteur", explique l'édile socialiste.

L'élu annonce vouloir, conjointement avec la police, rappeler aux commerçants "les informations essentielles de sécurité. Il est surprenant, ici comme chez Chaumet, que les braqueurs aient pu pénétrer si facilement dans les commerces".

Le parquet de Paris a ouvert une enquête du chef de "vol avec arme et en bande organisée". Les investigations ont été confiées à la Brigade de répression du banditisme (BRB), a précisé le parquet de Paris à l'AFP.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.