Un train en retard de 50 minutes à cause du "passage à l'heure d'été"

Un train en retard de 50 minutes à cause du "passage à l'heure d'été"©Panoramic

6Medias, publié le mardi 27 mars 2018 à 09h05

L'horloge d'un local SNCF est restée à l'heure d'hiver, lundi 26 mars, induisant le conducteur d'un TER en erreur.

Un banal retard de train a déclenché l'hilarité des internautes. Et pour cause, la SNCF a justifié la cinquantaine de minutes de retard de son TER par "l'absence inopinée" du conducteur en raison du passage à l'heure d'été dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 mars, indiquent nos confrères de France Info.

Les passagers du train reliant Laon à Amiens (Somme), lundi 26 mars à 18h45, ont dû apprécier. Tout est parti d'un bref message de la SNCF lundi sur les réseaux sociaux : "Il y aura plus de 50 minutes minimum pour le train 848636 (Laon-Amiens). L'absence inopinée d'un agent est la cause de ce retard". Un tweet qui a piqué la curiosité des internautes, désireux d'en savoir plus les raisons précises du retard.

"C'est l'horloge du local qui est restée à l'heure d'hiver"

"Le passage à l'heure d'été a été oublié par le conducteur", a répondu la SNCF aux enquêteurs 2.0. Mais face aux nombreuses blagues des internautes, l'entreprise publique a rapidement rétropédalé pour assurer que "c'est l'horloge du local qui est restée à l'heure d'hiver", dédouanant ainsi son agent. Le mal était fait. Certains employés de la SNCF ont très mal pris le fait que la SCNF fasse porter le chapeau au malheureux conducteur. De leur côté, certains utilisateurs ont ri jaune, alors qu'une grève perlée des agents de la SNCF de trois mois débute le 3 avril.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.