Un soldat français meurt dans un accident au Mali

Un soldat français meurt dans un accident au Mali
Un militaire de l'opération Barkhane au Mali, le 1er novembre 2017 (illustration)

Orange avec AFP, publié le jeudi 18 octobre 2018 à 10h40

Le militaire, âgé de 23 ans, appartenait au 14e régiment d'infanterie de soutien logistique parachutiste de Toulouse. Il est mort dans des circonstances accidentelles.

La ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé le décès du soldat, jeudi 18 octobre au matin lors d'une conférence de presse. Le caporal Abdelatif Rafik, originaire de Bergerac en Dordogne, est décédé "en opération extérieure (...) au Mali", a précisé l'armée de Terres dans un message publié sur Twitter peu après 10 heures. Âgé de 23 ans et célibataire, le militaire servait depuis 4 ans dans les forces françaises.



Dans un communiqué également publié sur Twitter, l'armée de Terre précise que le caporal est mort mercredi 17 octobre à Gao, alors qu'il effectuait une opération de maintenance sur un camion. Un pneu du véhicule a explosé, projetant le militaire au sol. "En dépit des soins d'urgence prodigués, il est décédé à 18h50" (20h50 à Paris), annonce le communiqué. Quelque 4.500 militaires français sont déployés au Sahel dans le cadre de l'opération Barkhane.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.