Un séisme de magnitude 4,6 ressenti en Vendée et dans les Deux-Sèvres

Un séisme de magnitude 4,6 ressenti en Vendée et dans les Deux-Sèvres

Une secousse d'ampleur similaire (magnitude 5) avait déjà secoué la Charente-Maritime en avril 2016

AFP, publié le lundi 12 février 2018 à 13h14

Un séisme de magnitude 4,6 (bien 4,6) sur l'échelle de Richter a été ressenti en Vendée et dans les Deux-Sèvres dans la nuit de dimanche à lundi, sans faire de dégâts ni de blessés, a indiqué le Réseau national de surveillance sismique (RéNaSS).

Le séisme est survenu à 4H08, à 10 km de profondeur et à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Fontenay-le-Comte, à la limite entre la Vendée et les Deux-Sèvres.

Mesuré automatiquement à 4,8 dans un premier temps, il a été affiné manuellement à 4,7 puis à 4,6 par un analyste, a précisé le RéNaSS.

Un événement qualifié de "modéré" par le RéNaSS, dont le site internet, France séisme, a tout de même recueilli autour de 200 témoignages, "reflétant une perception de la secousse +d'assez modérée à assez forte+ par la population, dans un rayon de 50 km".

"J'ai ressenti une vibration importante, qui m'a fait sauter du lit. J'ai cru que c'était un camion qui rentrait dans la maison tellement ça a vibré", a confié à l'AFP le maire de la Châtaigneraie (Vendée), Nicolas Maupetit.

"Je me suis dit qu'il y avait eu une explosion à proximité", a-t-il ajouté. "J'ai regardé dehors et je n'ai rien vu, c'est là que je me suis dit que ça devait être un séisme. Ça a duré quelques secondes, mais ça a été relativement fort." 

"J'ai été réveillé vers 4H00, mon lit tremblait, c'était comme s'il était passé sur des vibreurs", témoigne Dominique, habitant de Cherveux (Deux-Sèvres), à environ 50 km de l'épicentre. "Ça a duré plusieurs secondes et j'ai entendu craquer les structures de bois de la maison, le parquet. Je croyais que quelqu'un s'était introduit dans la maison. J'ai tout allumé, personne..."

A Faye-sur-Ardin (Deux-Sèvres), Alicia a elle aussi pensé à "un gros camion qui passait près de la maison", mais "ça a duré longtemps, bien 10 secondes, vraiment plus long qu'un camion qui passe". Elle raconte à France Bleu Poitou avoir entendu "des bruits de verres, qui ont dû bouger dans les placards". 

"C'est un séisme d'origine naturelle, sur une faille connue qui parcourt cette région du Nord-Ouest vers le Sud-Est", a indiqué à l'AFP le RéNaSS, n'excluant pas la possibilité de répliques.

Une secousse d'ampleur similaire (magnitude 5) avait déjà secoué la Charente-Maritime en avril 2016.

Selon les pompiers de Vendée et des Deux-Sèvres, qui ont reçu de nombreux appels de personnes inquiètes, la secousse n'a occasionné aucun dégât et n'a pas fait de blessé. 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
8 commentaires - Un séisme de magnitude 4,6 ressenti en Vendée et dans les Deux-Sèvres
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]