"Un produit acheté, un produit offert", une promo qui n'existera bientôt plus

"Un produit acheté, un produit offert", une promo qui n'existera bientôt plus©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le jeudi 25 janvier 2018 à 11h10

Le ministre de l'Agriculture a dévoilé au Parisien les premiers contours du projet de loi Alimentation. Il envisage de supprimer les promotions "un produit acheté, un produit offert".

C'est une mesure qui risque de déplaire à certains consommateurs.

Dans un entretien accordé au Parisien, Stéphane Travert a rapporté les premières mesures du projet de loi Alimentation destiné à "permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail". Pour cela, le ministre de l'Agriculture cherche avant tout à garantir un accès à chaque Français à des produits de qualité pour un coût raisonnable.

"Nous allons donc limiter les promotions des produits alimentaires à hauteur de 34 % de la valeur totale. Il sera toujours possible d'acheter trois produits alimentaires pour le prix de deux mais fini l'offre "un produit acheté, un produit offert !" Il s'agit de lutter contre les promotions excessives qui pervertissent aux yeux du consommateur la notion du juste prix", a détaillé Stéphane Travert auprès du Parisien.

Par ailleurs, le ministre de l'Agriculture s'intéresse également aux repas distribués dans les cantines scolaires. Il prévoit que "d'ici à 2022, 50% des aliments servis en restauration collective seront à 20% des produits bio et à 30% des produits locaux". Le projet de loi sera présenté mercredi prochain lors du conseil des ministres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.