Un prêtre accusé de vols dans son église, mis en examen

Un prêtre accusé de vols dans son église, mis en examen©Panoramic

6Medias, publié le lundi 15 janvier 2018 à 20h30

Il a cédé à la tentation. Stéphane Cabanac, archiprêtre d'Arles, a été mis en examen mardi 9 janvier pour des "vols de bien culturels publics", au sein de sa propre église, rapporte RTL.

En poste depuis 2008 dans la primatiale Saint-Trophime d'Arles, le curé de 55 ans aurait dérobé plusieurs objets liturgiques entre 2014 et 2017. La ville d'Arles a d'abord porté plainte avant de se porter partie civile, les vols étant estimés à plusieurs milliers d'euros. Dans un communiqué, le maire de la ville précise. "Ce vol concerne 45 objets protégés au titre des Monuments historiques sur 157 (principalement des vêtements liturgiques anciens très précieux) et environ 200 pièces non protégées". Si le motif des vols n'est pas connu, les biens auraient été écoulés auprès de brocanteurs ou vendus aux enchères dans le sud de la France.

Afin d'éviter toute polémique, l'archevêque d'Aix et Arles, Mgr Dufour, s'est chargé de prévenir les fidèles. "Devant la gravité des faits (...) reprochés, j'ai demandé au père Cabanac de se retirer de ses paroisses et de ne plus exercer son ministère de prêtre dans l'attente des décisions que prendra la justice." France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur indique qu'en 2016, l'ancien secrétaire de Jean-Paul II était venu en personne remettre à la primatiale Saint-Trophime une relique de Saint Jean-Paul II. Rien ne dit pour le moment s'il fait partie des objets disparus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.