ALERTE INFO
19:30 Attaque de Strasbourg: le plan Vigipirate ramené au niveau "risque attentat"

Un patient de l'hôpital de Rouen trouve un mulot mort dans son assiette

Un patient de l'hôpital de Rouen trouve un mulot mort dans son assiette
Un patient sur un brancard de l'hôpital Bichat, à Paris, le 27 juillet 2017

Orange avec AFP, publié le samedi 24 février 2018 à 11h30

Le patient se trouvait dans le service de cardiologie de l'hôpital de Rouen lorsque la fâcheuse découverte a eu lieu, selon une information de Paris Normandie et du site 76 actu. Le CHU assure que le rongeur ne venait pas des cuisines de l'établissement.

Drôle de menu.

Un patient hospitalisé au sein en cardiologie à Rouen a trouvé un mulot mort dans son plat de résistance, rapporte la presse locale vendredi 23 février. Le rongeur se trouvait dans l'assiette d'épinards distribuée sur le plateau repas du patient.



L'incident a été confirmé par le directeur de l'hôpital, qui assure toutefois que l'animal ne provenait pas des cuisines de l'établissement. "Le mulot aurait été ramassé par une machine agricole et s'est retrouvé conditionné dans les épinards surgelés. Il ne se trouvait pas dans les cuisines de l'établissement", a déclaré Guillaume Laurent à Paris Normandie. Le rongeur serait donc passé à travers tous les contrôles sanitaires du fait de sa petite taille. Même "l'unité centrale de production alimentaire (UCPA) du CHU de Rouen n'a pas décelé la présence de cet animal, lors de la cuisson des épinards", a tenu à faire savoir la direction de l'établissement.

Le mulot a été analysé pour s'assurer qu'il n'était pas porteur d'infections dangereuses pour les patients. Le CHU, qui prépare plus de 10.000 repas par jour, a expliqué qu'il s'agissait du premier incident de ce genre. Le fournisseur d'épinards a précisé, pour sa part, les épinards étaient cultivés en pleins champs, d'où la présence normale de rongueurs. "Accidentellement, ces animaux peuvent être ramassés en même temps que le légume pendant la récolte mécanique", a fait savoir l'industriel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.