Un ours tué dans les Pyrénées par un chasseur, le troisième abattu en 2020

Un ours tué dans les Pyrénées par un chasseur, le troisième abattu en 2020©Panoramic

, publié le lundi 30 novembre 2020 à 11h00

Une ourse, introduite dans les Pyrénées françaises en 2006, a été abattue par un chasseur sur le versant espagnol du massif, rapporte France Bleu Occitanie lundi 30 novembre.

Le gouvernement de la province espagnole d'Aragon a confirmé la nouvelle dimanche 29 novembre au soir à France Bleu Occitanie. L'ourse Sarousse a été tuée par un chasseur dimanche après-midi dans la vallée de Bardaji, dans la province de Huesca, sur le versant espagnol des Pyrénées, lors d'une battue aux sangliers.



Selon les autorités et les médias espagnols, le chasseur a déclaré avoir tiré trois fois à courte distance pour se défendre.

Le service spécialisé dans l'environnement de la Garde civile espagnole doit réaliser la nécropsie de l'animal lundi.

L'ourse, âgée de 21 ans, avait été capturée en Slovénie en 2006 puis introduite dans la partie française du Val d'Aran. Elle s'est ensuite beaucoup déplacée avant de se fixer dans les Pyrénées aragonaises.

Trois plantigrades morts cette année

2020 est une année noire pour les ours des Pyrénées, rappelle France Bleu. Avant Sarousse, un premier animal avait été retrouvé mort par empoisonnement dans le Val d'Aran espagnol en avril dernier. Un deuxième a été tué par balles en Ariège en juin.

La réintroduction des ours dans les Pyrénées sont l'objet de débats acharnés depuis de longues années. Les opposants dénoncent sans cesse les centaines de brebis tuées, menaçant les élevages des bergers, qui déplorent l'inaction des autorités gouvernementales.

En juin, une manifestation de défenseurs des ours en Ariège avait été interdite dans un premier temps par crainte de heurts. Mais les écologistes avaient appelé au dialogue et elle s'était déroulée dans le calme. Le 23 novembre, deux associations réclamaient la réintroduction de deux nouveaux ours pour compenser les pertes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.