Un militaire français décède après un accident en opération au Liban

Un militaire français décède après un accident en opération au Liban
Erwan Potier est mort le 21 mai 2019, à 23 ans.
A lire aussi

, publié le mercredi 29 mai 2019 à 10h24

Erwan Potier est décédé mardi 21 mai, indique son régiment sur Facebook. Il avait été blessé en février 2018 alors qu'il était en opération au Liban. 

L'armée française est de nouveau en deuil.

Le brigadier français Erwan Potier, chasseur de première classe au sein du 501ème régiment de chars de combat situé à Mourmelon-le-Grand, dans la Marne, est décédé le mardi 21 mai dernier, a indiqué mardi 28 mai son régiment sur Facebook. 

Le jeune homme de 23 ans originaire de Senlis, dans l'Oise, s'était engagé en août 2016. Il a été grièvement blessé le 12 février 2018 lors d'un accident en véhicule blindé léger, dans le cadre d'une opération extérieure au Liban. Il avait alors été "rapatrié dans un avion médicalisé pour être admis en service de réanimation de l'hôpital militaire à Percy (dans les Hauts-de-Seine, ndlr), puis, transféré dans un établissement spécialisé en juin 2018".



"Toujours volontaire, il a, au-delà de sa mission, participé à la vie de groupe et du peloton avec rigueur et spontanéité. Ses chefs comme ses pairs saluent en lui le soldat très professionnel, le camarade attachant et le frère d'armes fidèle", souligne le communiqué qui précise qu'il avait obtenu de nombreuses décorations. Il a été promu au grade de brigadier à titre exceptionnel le 21 mai 2019, après son décès.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.