Un magazine français insulte Brigitte Macron

Un magazine français insulte Brigitte Macron©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 29 mai 2017 à 16h19

Après la presse britannique, c'est au tour de la presse française. Dans une chronique publiée ce lundi sur son site, le magazine Grazia s'est fendu de commentaires peu flatteurs sur le style de la Première Dame, Brigitte Macron.

"Elle a le côté un peu réconfortant de la cagole, celle qui est trop fardée sans être trop bourgeoise, rassurante par son âge et son métier", écrit ainsi la journaliste. Des propos qui ont immédiatement provoqué un tollé sur Twitter obligeant Grazia à supprimer toutes traces de l'article sur les réseaux sociaux.



Mais le magazine féminin n'est pas le premier à déraper de la sorte. Le très sérieux quotidien britannique, le Financial Times avait lui aussi utilisé le terme de "cagole" pour décrire Brigitte Macron et l'avait même qualifié d'"Essex Girl". Une expression utilisée pour désigner "une fille vulgaire, un peu stupide et aux moeurs légères".
 
641 commentaires - Un magazine français insulte Brigitte Macron
  • il n'y a que la vérité qui fâche.

  • je trouve madame Macron très bien elle sait rester a sa place très effacée donc super intelligente cela doit manquer a certains qui se disent des lumières éteintes ????

  • elle est classe agréable a regarder cultivée elle nous représente bien taisez vous bande de jalouses elle est heureuse et cela se voit enfin un couple amoureux a l'elysée ca c'est une premiére depuis bien longtemps

  • J'espère que Mr Macron va remettre en place les journalistes, cette profession qui peut discréditer, affirmer cacher des informations sans complexe et en toute impunité...UNE HONTE face à cette tolérance §§§

  • Je n'ai jamais lu de critiques sur les compagnes, concubines ou groupies de nos chefs des tas. Il est certain que Mme Macron est juste trop cultivée et séduisante pour ces plumitifs qui doivent se sentir surclassés lors d'entretiens avec avec Mme Macron. Un minimum de respect et de correction ne les déshonoreraient pas.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]