Un gendarme visé par une procédure pour avoir comparé les Guyanais à des animaux

Un gendarme visé par une procédure pour avoir comparé les Guyanais à des animaux©GOOGLE MAPS

franceinfo, publié le dimanche 06 mai 2018 à 16h14

"Quelle faune exceptionnelle !" Un chef d'escadron de gendarmerie est visé par une procédure disciplinaire après avoir comparé la population guyanaise qu'il a côtoyé durant ses missions à des animaux, dans un discours prononcé, fin avril, à l'issue de son service sur place. Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a qualifié ces propos d'"inadmissibles" dimanche 6 mai.

Lors d'un discours prononcé le 21 avril à Saint-Laurent-du-Maroni après une mission de trois mois confiée à l'escadron 25/1 de Maisons-Alfort (Val-de-Marne) en présence notamment d'un sous-préfet, le chef d'escadron se lance dans ce qu'il appelle une "allégorie" sur les délinquants locaux -même s'il semble faire l'amalgame avec la population en général.

"Petits caïmans trempant jour et nuit dans l'

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.