Un deuxième attentat était-il prévu à Nice le 15 août ?

Un deuxième attentat était-il prévu à Nice le 15 août ?

L'horreur à Nice, le 14 juillet 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 13 janvier 2017 à 18h45

Selon BFMTV, deux textos envoyés par des complices présumés de Mohamed Lahouaiej Bouhlel huit jours après l'attaque du 14 juillet, ainsi que des photos dans le téléphone portable du terroriste, laissent à penser qu'un deuxième attentat était prévu à Nice.

Le 14 juillet 2016, les milliers de touristes massés sur la Promenade des Anglais de Nice subissaient une attaque terroriste jihadiste. Au volant de son camion, Mohamed Lahouaiej Bouhlel tue 86 personnes et en blesse des centaines d'autres.

L'horreur aurait pu se répéter. BFMTV révèle ce vendredi 13 janvier que la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) s'interrogent sur un deuxième attentat dans cette même ville de la Côte d'Azur le 15 août.



Divers éléments sèment le doute. Il y a tout d'abord ces deux textos envoyés le 6 juillet par Hamdi Zagar, le beau-frère du terroriste, à Mohamed Oualid dit "Walid" Ghraieb, tous deux mis en examen dans cette affaire. Dans le premier, transmis à 21h54, il est simplement inscrit "14/7/16", comme la date de l'attentat. Quelques minutes plus tard, à 22h04, il y est écrit "15/8/16", qui pourrait être synonyme de 15 août 2016.

Des photos trouvées dans le téléphone de Mohamed Lahouaiej Bouhlel interpellent également les enquêteurs. Il s'agit de clichés pris le 15 août 2015 sur la Promenade des Anglais lors du feu d'artifice, qui pourraient signifier que l'auteur de l'attaque a fait des repérages. Enfin, le 14 juillet 2016, à 22h27, quelques minutes avant l'assaut fatal, il a envoyé un message à Ramzi Arefa, soupçonné aujourd'hui de lui avoir fourni des armes : "Chokri et ses amis sont prêts pour le mois prochain".

Interrogés sur la possible préparation d'un attentat le 15 août, Ramzi Arefa, Hamdi Zagar, Walid Ghraieb et Chokri Chafroud, soupçonné d'être le "Chokri" du SMS, n'ont pour le moment livré aucune explication selon la chaîne d'information.
 
32 commentaires - Un deuxième attentat était-il prévu à Nice le 15 août ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]