Un "congrès des musulmans de France" à la mi-novembre

Un "congrès des musulmans de France" à la mi-novembre
Le fronton de la Grande mosquée de Paris (illustration)

Orange avec AFP, publié le lundi 24 septembre 2018 à 21h37

Les grandes fédérations de mosquées, dont celles constituant le Conseil français du culte musulman (CFCM), ont annoncé lundi la tenue à la mi-novembre d'un "congrès des musulmans de France".

"Tout le monde parle du culte musulman, sans nous écouter". Le vice-président du CFCM a exposé lundi 24 septembre sa volonté de mettre en place une nouvelle direction de leur culte, annonçant un congrès courant novembre.

"Tout le monde s'occupe de l'organisation du culte, sauf les premiers intéressés", explique Anouar Kbibech. D'où l'idée de ce "congrès des musulmans de France", qui pourrait se tenir "le 10 ou le 17 novembre" selon lui. Il s'agit d'"organiser le culte musulman par" et "pour" les musulmans, ont souligné dans un communiqué commun les structures participantes.

Un Congrès après des assises territoriales

Parmi ces dernières figurent les composantes du CFCM (la GMP algérienne, le RMF marocain, les CCMTF et Milli Görüs turcs, la FFAIACA africaine, antillaise et comorienne, le mouvement tabligh (piétiste) Foi et Pratique, la grande mosquée de Saint-Denis de La Réunion), le mouvement Musulmans de France (ex-UOIF, issue des Frères musulmans) et les fédérations UMF et FNMF (proches du Maroc).

Des "assises territoriales" destinées à réformer l'organisation du culte musulman (gouvernance, formation des imams, financement des mosquées) ont eu lieu dans les départements jusqu'au 15 septembre. Une compilation nationale de ces travaux doit être remise à Gérard Collomb, et des annonces d'Emmanuel Macron sont attendues d'ici le début 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.