Un chauffard roule à 199 km/h pour rentrer à temps avant le couvre-feu !

Un chauffard roule à 199 km/h pour rentrer à temps avant le couvre-feu !©Panoramic (photo d'illustration)
A lire aussi

, publié le lundi 22 février 2021 à 13h10

Alors qu'il souhaitait arriver chez lui avant 18h pour respecter le couvre-feu, un chauffard a été intercepté dans l'Isère à 199 km/h, révèlent Le Progrès et Le Dauphiné Libéré. Son permis lui a été retiré, et il sera poursuivi en justice.

Le nombre d'excès de vitesse est en forte augmentation depuis l'instauration du couvre-feu.

Le couvre-feu à 18h dans tout l'Hexagone est souvent une course contre la montre pour bon nombre de Français qui doivent rentrer chez eux en temps et en heure. Un automobiliste lyonnais a pris cette règle au pied de la lettre, dimanche 21 février, rapportent Le Dauphiné Libéré et Le Progrès. Alors qu'il rentrait d'une station de ski avec sa femme et ses enfants, l'homme a été intercepté à 17h50 par les gendarmes à... 199 km/h ! L'infraction a eu lieu près de Livet-Gavet, dans l'Isère, sur la RD 1091. Normalement, cette route est limitée à 90 km/h. Le chauffard a expliqué à des gendarmes "interloqués" vouloir "rentrer pour respecter le couvre-feu".



Les excès de vitesse ont explosé avec le couvre-feu

Le permis de conduire du père de famille lui a été retiré, et il sera poursuivi devant le Tribunal correctionnel. Le Dauphiné Libéré précise que ces mêmes gendarmes ont fait face à dix excès de vitesse entre 17h et 18h, dont quatre particulièrement élevés : 138 km/h, 144 km/h, 148 km/h et 152 km/h. Toutes ces personnes ont vu leur permis de conduire être suspendus et ils devront également répondre de leurs actes devant la justice. Le Progrès de son côté précise que les excès de vitesse de plus de 50km/h ont explosé depuis les premières mesures, dont le premier confinement et particulièrement depuis l'instauration du couvre-feu.

La République des Pyrénées a également fait état d'une hausse significative des excès de vitesse ce week-end, où grand nombre de Français ont pu profiter du beau temps. Le média local évoque deux excès de vitesse dans les Pyrénées-Atlantiques, à hauteur de 151 km/h et 161 km/h. Les véhicules ont été placés en fourrière. France Bleu évoquait également ce phénomène, particulièrement entre 17h30 et 18h, dans la dernière ligne droite avant le début du couvre-feu. Les gendarmes interrogés regrettaient un "relâchement des comportements sur la route" et une conduite extrêmement dangereuse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.