Un ancien fiché S entre dans la police

Un ancien fiché S entre dans la police
Des policiers déployés à Nantes le 6 mars 2017 (illustration)

Orange avec AFP, publié le lundi 25 septembre 2017 à 09h50

Un homme qui a autrefois été dans le viseur des renseignements pour sa pratique rigoriste de l'islam est devenu gardien de la paix, vendredi 22 septembre, selon une information révélée par RTL.

Une nouvelle promotion de gardiens de la paix a vu le jour, la semaine dernière.

Parmi eux, un homme se distingue par son parcours : par le passé, il a fait l'objet d'une fiche S (sûreté de l'État). Les faits remontent à l'année 2012, date à laquelle les services de la DGSI ont commencé à s'intéresser à cet individu adepte de l'islam radical. À cette époque, l'homme tente déjà de rentrer dans la police, après une carrière avortée dans l'armée. Les services de renseignement reçoivent alors un signalement contre cet individu. Dans la foulée, le ministère de l'Intérieur le classe parmi les fichés S, soupçonnés de vouloir s'en prendre à la France.

- ENTRE LES MAILLES DU FILET -

Malgré cette mesure, l'homme passe inaperçu et parvient à se faire embaucher comme adjoint de sécurité. Il reste sous surveillance pendant trois ans mais semble avoir un comportement tout à fait normal. La DGSI décide donc de lever la fiche S dont il faisait l'objet. Plus rien ne l'empêche de devenir policier et c'est que qu'il fait le 22 septembre, lorsqu'il devient officiellement gardien de la paix après une formation à l'école de police, selon RTL.



Le fait que cet homme ait pu être recruté comme adjoint de sécurité alors qu'il faisait l'objet d'une fiche S pose tout de même problème. À l'heure actuelle, il n'existe pas de contrôle administratif systématique lors des recrutements dans la police ou la gendarmerie pour connaître le parcours précis des candidats. Cette disposition est prévue dans la nouvelle loi antiterroriste.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
701 commentaires - Un ancien fiché S entre dans la police
  • Si ce n'était extrêmement grave, ça pourrait faire rire comme certains vieux dessins animés ou le loup se déguise en mouton pour se mêler au troupeau !

  • Et pourquoi n'est il pas possible de le licencier?

  • Dormez en paix brave gens , la police veille sur vous .

  • vraiment onprend nimporte qui dans la police de mieux en mieux le ministre de l'interieur devrer il metre son nez
    pour rectifier le tir sinon bonjour la confiance en la police

  • Que dire de plus ?
    Le principe de précaution, inscrit dans la Constitution Française, devrait conduire à l'exclusion à vie des radicalisés des fonctions régaliennes, même s'il sont (repentis ?).
    Point final.
    Il n'y a plus rien à dire.