Œufs contaminés au fipronil : l'entreprise Valfleuri se défend

Œufs contaminés au fipronil : l'entreprise Valfleuri se défend
Le ministère de l'agriculture a publié la liste de 6 nouveaux établissements français concernés par les oeufs au fipronil (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le mercredi 16 août 2017 à 16h48

Le fabricant de pâtes reconnaît avoir importé 44 tonnes d'ovoproduits des Pays-Bas mais les tests ne montrent aucune trace de l'insecticide.

Le 14 août, le ministère de l'agriculture avait révélé que 44 tonnes d'ovoproduits contaminés en provenance des Pays-Bas, c'est à dire des morceaux d'œufs, du jaune ou du blanc, étaient arrivés des Pays-Bas à Wittenheim. L'entreprise Valfleuri s'en sert pour fabriquer ses pâtes.



"LES PREUVES QUE NOS PRODUITS SONT EXEMPTS DE FIPRONIL"

"Dès l'alerte, l'entreprise a réalisé des tests pour vérifier la présence de fipronil dans se produits. Sur ces 44 tonnes, nous avons analysé toutes les pâtes, il n'y a aucune trace de fipronil. Dès le début de l'alerte européenne, nous avons fait analyser l'ensemble des lots produits depuis le 1er janvier, jusqu'à aujourd'hui . Toutes les analyses prouvent que les pâtes sont conformes", affirme Mathieu Kuentz, le président directeur général de Valfleuri.

"On trouve injuste d'être mis sur la liste de la DGAL (Direction générale de l'alimentation), parce que nous, on est capable d'apporter toutes les preuves que nos produits sont exempts de fipronil", dénonce Jérôme Marienne, directeur commercial et des achats de Valfleuri, auprès de France 3.

L'entreprise précise également que les pâtes d'Alsace ne sont pas concernées parce qu'elles sont produites avec des œufs de poules élevées en plein air en France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.