Twitter : Un adolescent menacé et insulté après une blague sur La Mecque

Twitter : Un adolescent menacé et insulté après une blague sur La Mecque
Un compte Twitter sur un écran à Rennes (Ille-et-Villaine) le 7 novembre 2013.

Orange avec AFP-Services, publié le lundi 15 avril 2019 à 13h45

Les messages ont été signalés à la police via la plateforme Pharos. Marlène Schiappa et de nombreux internautes ont tenu à apporter leur soutien au jeune homme. 

Au tout départ, il s'agit d'une blague.

Un adolescent a tweeté une photo prise lors d'un pèlerinage à La Mecque, en Arabie Saoudite. "Ptdr, y'a du monde à InZeBoite", écrit-il pour accompagné la photo, faisant référence à un jeu télévisé de Gulli. Le message d'Hugo a suscité un déferlement de réactions violentes, insultes, menaces... Le nom de son collège est également dévoilé sur Twitter. 

Les menaces ont été signalées à la police sur la plateforme Pharos, qui permet de faire remonter aux autorités les comportements illicites sur Internet.



Pour tenter d'apaiser la situation, l'adolescent a présenté ses excuses sur Twitter sans toutefois supprimer son message. "Pour toutes les personnes qui ont vu mon tweet, excusez-moi. Je ne savais pas que ça allait prendre autant d'ampleur. Encore désolé. Laissez-moi en vie", a-t-il écrit, cité par plusieurs médias. "Je n'ai jamais voulu offenser quelqu'un dans ce tweet, arrêtez de vouloir la violence pour rien, il y a bien pire dans ce monde et sur Twitter", a-t-il ajouté dimanche. 



La secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les hommes et les femmes Marlène Schiappa a réagi sur Twitter dimanche 14 avril.Des internautes anonymes apportent également leur soutien au jeune homme sous le hashtag #jesoutiensHugo. 


Le philosophe Raphël Enthoven a également soutenu l'adolescent sur Twitter. 

Lundi, ne restait plus sur le compte Twitter du garçon que le tweet incriminé et les messages de soutien de Marlène Schiappa et Raphaël Enthoven. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.