Tunisie : le FMI préconise une dévaluation « douce » du dinar

Tunisie : le FMI préconise une dévaluation « douce » du dinar

La Tribune, publié le mercredi 04 avril 2018 à 17h51

Face au ralentissement de la croissance, la fonte des réserves de devises ou encore la chute des exportations tunisiennes, le FMI préconise la dévaluation de la devise. Une mesure qui fait craindre à Tunis, le retour des protestants dans la rue alors que le gouvernement peine encore à faire passer les mesures d'austérités décidées en 2016.

Le Fonds monétaire internationale (FMI) vient de corréler la relance économique tunisienne et notamment les exportations à la dévaluation du dinar. « Je ne pense pas que nous ayons besoin d'un grand mouvement vers l'équilibre, je pense que nous n'en sommes pas loin et je ne pense pas non plus que nous ayons besoin d'un ajustement brutal », a précisé Björn Rother, chef de mission du FMI en Tunisie.

Un nouveau scénario à l'égyptienne…

Lire la suite sur La Tribune

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.