Tuerie de la préfecture de police de Paris : qui sont les quatre policiers tués ?

Tuerie de la préfecture de police de Paris : qui sont les quatre policiers tués ?©Panoramic

, publié le samedi 05 octobre 2019 à 11h15

Ils s'appelaient Aurélia, Anthony, Brice et Damien. Leur vie s'est arrêtée, victime des coups de couteau portés par Michael Harpon, l'auteur de l'attaque de la préfecture de Paris du jeudi 3 octobre, et un des leurs.

Les quatre victimes de Michael Harpon, adjoint administratif de 45 ans employé depuis 2003 au sein de la préfecture de police,  étaient en poste depuis plusieurs années, rapporte Le Parisien.

Mère de deux enfants, Aurélia T.

avait 39 ans. Domiciliée à Combs-la-Ville (Seine-et-Marne), elle répétait à ses proches être "très fière de son travail" et "heureuse de faire partie de la police et d'être utile", raconte sa grand-mère, sous le choc. Engagée dans la police en 2002, Aurélia T. était membre du soutien opérationnel à la direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP). "Depuis qu'elle était toute petite, elle ne parlait que de devenir policière. Ce métier c'était toute sa vie" d'autant qu'elle avait rencontré son mari à la préfecture. Elle a été tuée quand l'agresseur est sorti de son service.=10pt


Major et père de deux enfants, le major Damien E. était policier depuis 1991. Comme Michael Harpon, il était affecté à la direction du renseignement de la préfecture de police (DRPP). Il avait 50 ans. Le même service a également perdu Anthony L., gardien de la paix de 39 ans. Il laisse également derrière lui deux enfants.

Brice L. était agent administratif à la DRPP, il habitait le XVIIe arrondissement de Paris. Célibataire et sans enfant, des voisins garderont le souvenir d'un homme "vraiment très sympa", "souriant, agréable, discret sur ses activités professionnelles".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.