Trump sur le Bataclan : Olivier Faure réclame une réaction d'Emmanuel Macron

Trump sur le Bataclan : Olivier Faure réclame une réaction d'Emmanuel Macron
Le premier secrétaire du PS Olivier Faure, en Seine-Saint-Denis, le 8 avril 2018.

Orange avec AFP, publié le dimanche 06 mai 2018 à 16h24

Le premier secrétaire du Parti socialiste estime que la France "doit se faire respecter".

"J'aimerais que (le président de la République) réagisse directement", a indiqué Olivier Faure interrogé dans Questions politiques sur France Inter/franceinfo/Le Monde, au lendemain de la polémique suscitée par les propos de Donald Trump sur les attentats du 13 novembre 2015.

"Le président américain ne se gêne pas pour insulter la mémoire des victimes du Bataclan, il faudrait que le président français soit là aussi pour dire 'il y a des bornes aux limites'".

"La diplomatie, ce n'est pas l'effacement"

"Le président de la République était la semaine dernière (lors de son voyage aux Etats-Unis) dans la bromance, cette romance entre frères, j'aimerais qu'on comprenne où il est", a ajouté le dirigeant.

Il "faut aussi de temps en temps se faire respecter. La diplomatie, ce n'est pas l'effacement. Dans le rapport que nous entretenons avec l'allié américain, ne soyons pas la partie faible", a-t-il conclu.

Le gouvernement français a fermement condamné samedi les propos de Donald Trump, qui a utilisé les attentats de 2015 à Paris pour défendre le droit de porter une arme.

"M. Trump, vous êtes indigne !"

Des familles et de victimes et plusieurs personnalités politiques françaises, à commencer par l'ancien président François Hollande, et le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur d'alors, Manuel Valls et Bernard Cazeneuve, se sont aussi indignés.

La maire PS de Paris Anne Hidalgo a jugé de son côté que "la mise en scène des attentats de 2015 par le président Trump est méprisante et indigne. Fluctuat nec mergitur", avait-elle ajouté, citant la devise latine de Paris ("elle est battue par les flots, mais ne sombre pas").

"Instrumentaliser la tragédie du Bataclan au profit du lobby pro-armes, M. Trump, vous êtes indigne ! Combien de fusillades atrocement meurtrières auraient été évitées aux Etats-Unis avec un contrôle des armes à feu ?", a demandé pour sa part la présidente (LR) de la région Ile-de-France Valérie Pécresse.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.