France

Trop lourde et complexe, la "paperasse" administrative empoisonne de plus en plus le quotidien des Français

Un baromètre diffusé par Odoxa révèle qu'une très large majorité de Français estime les démarches administratives trop nombreuses, et souhaite voir le gouvernement agir sur le sujet. Les services publics sont particulièrement visés.

La paperasse et les démarches administratives épuisent les Français, d'après un baromètre Odoxa pour BFM Business, Challenges et AGIPI. Dans le détail, 90% d'entre eux considèrent que la "simplification" administrative devrait être un chantier prioritaire du gouvernement. En l'espace de deux ans, on note une augmentation de huit points du nombre de Français qui déplorent qu'il y a trop de démarches administratives. Ils sont aujourd'hui neuf sur dix.

Toujours selon cette étude, deux tiers des Français concèdent qu'"Internet et les nouvelles technologies ont rendu plus faciles qu’auparavant les démarches administratives", note Challenges. Mais dans le même temps, ils sont 84% à penser qu'il y a "de plus en plus de nouvelles normes impliquant plus de paperasse et de démarches administratives". Premiers responsables de cette abondance de paperasse, à en croire les réponses des interrogés : les services publics, et en premier lieu les mairies, notamment critiquées pour la difficulté des démarches concernant les pièces d'identité. Les centres des impôts et la Sécurité sociale suscitent eux aussi le mécontentement, juste devant les assurances, les banques et les mutuelles.

Plus tolérants quand les démarches visent à préserver l'environnement

Petite nuance à souligner : 60% des Français consentent à des démarches administratives laborieuses pour peu qu'elles aient pour objectifs la préservation de l'environnement, la santé ou la RSE (responsabilité sociétale des entreprises). Plusieurs gouvernements ont déjà tenté de s’attaquer au problème. En 2017, un programme de simplification avait été lancé, peu après l'élection d'Emmanuel Macron. François Hollande avait également annoncé en 2013 un "choc de simplification". Autant d'initiatives qui n'ont visiblement pas suffi à contenter les Français sur le sujet.

publié le 8 juin à 13h25, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux