Trois universités françaises parmi les 100 plus réputées au monde

Trois universités françaises parmi les 100 plus réputées au monde

LE CNRS fait partie des établissements qui composent Paris Sciences et Lettres.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 15 juin 2017 à 21h33

Le "Times Higher Education" a publié une liste des universités les plus réputées dans le monde. Trois établissements français y figurent, comme l'a repéré Le Figaro.

Si les universités américaines et britanniques occupent le haut du tableau, la France se fait tout de même remarquer en faisant entrer directement à la 38e place du classement, Paris Sciences et Lettres (PSL). Il s'agit en réalité du regroupement de 22 établissements d'enseignement supérieur et de recherche d'Île-de-France, dont l'Institut Curie, l'Université Paris Dauphine et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS).



Les deux autres établissements qui ont réussi à se classer dans le top 100 sont les universités Panthéon-Sorbonne (Paris 1) et Paris-Sorbonne (Paris 4). Malgré ces bonnes nouvelles, il faut noter que deux établissements français sortent cette année du classement : Polytechnique et l'Institut européen d'administration des affaires (Insead).

«La France n'a pas été performante ces dernières années, déclare Phil Baty, éditeur au Times higher education. Mais le succès de PSL révèle cette année le prestige de nombreuses institutions phares de la capitale.» En effet, l'Hexagone est bien loin des Etats-Unis avec ses 42 universités, dont Harvard, MIT et Stanford qui occupent les trois premières places.

Le classement définitif sera publié en septembre.

 
7 commentaires - Trois universités françaises parmi les 100 plus réputées au monde
  • Voilà le résultat du nivellement par le bas, du fameux ( on pourrait plutôt dire fumeux) " bac ( au rabais) pour tous".
    Voilà le résultat aussi de la jachère d'une éducation prétendue nationale et de la honteuse inégalité qu'elle alimente en distribuant des diplômes au rabais.
    Voila enfin le résultat du népotisme qui règne à tous les niveaux de la société Française!
    .Et ces mauvaises surprises ne font que commencer il faut bien se le dire. Il suffit d'une loi perfide pour détruire en un clin d'œil mais 20 ans pour en réparer les dégâts et reconstruire.

  • quand on voit le niveau des élèves de terminale et leur manque de culture, on se dit que les enseignants ne doivent pas être très fiers d'eux. Cela depuis le primaire, alors ouvrons les yeux, cela fait depuis trop longtemps que le niveau s'écroule, on nivelle par le pas au lieu de tirer vers le haut, il y a toujours eu de bons élèves et de mauvais élèves, des enfants intelligents de d'autres moins, c'est évident, l'université n'est pas faite pour tous, l'enseignement y serait meilleur s'il était destiné à des élèves motivés et bons.

    les enseignants n'y sont pour rien, qui fixe leur programme ?
    en 5 ans, les programmes ont été dévalués pour que le niveau s'écroule afin de favorise certains.

  • Bizarre, c'est toujours Paris, à croire que les provinciaux sont des nuls..... Regardez bien les inventeurs à qui nous devons tant, il s n'étaient pas tous parisiens que je sache.... allez, un petit tour sur Internet : Montgolfier, Cugnot, Eiffel, abbé Tauleigne, Marc Seguin, et à l'étranger c'est pareil...

    c'est quoi le rapport ?

    L'article fait un comparatif des grandes écoles au niveau international et tu fais un comparatif au niveau national......évitons le hors sujet

    mamilou parce que les provinciaux viennent étudier a PARIS, il n'y a pas polytechnique , CNRS dans toute les villes.

  • Les modes de fonctionnement des universités et notamment de financement des universités Américaines, anglaise sont très différents de ceux de l'université française. Il est donc difficile de comparer et de faire des classements : en France l'enseignement supérieur et la recherche se partagent entre les universités qui accueillent la masse des étudiants et les grandes écoles et instituts de recherche au statut privilégié.

  • oui mais chez nous nous avons aussi d'excellents universitaires et les études coutent au moins 10 à 50 fois moins chères qu'aux USA ou Angleterre !

    Oui, bravo de le dire. C'est presque gratuit...A tel point que lorsque le lycée Louis-le-Grand sélectionne des étudiants chinois pour préparer Polytechnique tous frais payés, ceux-ci n'y croient pas parce que pour eux, il faut payer comme aux USA pour avoir une bonne école

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]