Trois enfants de djihadistes français ont été rapatriés

Trois enfants de djihadistes français ont été rapatriés©Source : Panoramic

6Medias / vidéo Francetv, publié le jeudi 28 décembre 2017 à 08h40

D'après France Inter, des avocats de la famille ont fait savoir, mercredi, le retour de trois enfants. Leur mère et son plus jeune enfant sont restés sur place, en attendant que l'on statue sur leur avenir.

Ce sont deux fillettes de trois et huit ans et un garçon de cinq ans. Trois enfants d'un couple de djihadistes français partis en Irak rejoindre Daech ont été rapatriés d'après les informations de France Inter. Cependant, leur mère ainsi que son plus jeune enfant de moins d'un an, sont restés sur place. "Ce retour est le fruit du dialogue qui s'est intensifié ces derniers mois avec le Quai d'Orsay et la Croix-Rouge", ont déclaré maître William Bourdon et maître Vincent Brengarth. D'après les informations de France Inter, les enfants sont arrivés à Roissy le 18 décembre et placés dans des familles d'accueil. "Ce sont des enfants qui ont été récupérés par l'armée irakienne en plein bombardement de Mossoul, et qui ont traversé un niveau invraisemblable d'épreuves et de traumatismes", poursuivent les avocats.



Leur père serait mort pendant le siège. Selon des informations du Monde, la mère de famille avait déclaré que son mari "ne voulait pas être un combattant" et "qu'il ne faisait rien pour le compte de l'État Islamique". D'après les services de renseignements français, "quelques dizaines" de djihadistes français ou leurs épouses se trouveraient actuellement enfermés en Irak. Les femmes seraient le plus souvent accompagnées de leurs enfants. Depuis 2013, une soixantaine d'enfants sont déjà rentrés des zones de combats depuis 2013, avec au moins l'un de leurs parents. En novembre, le président Emmanuel Macron avait déclaré que le sort des femmes et enfants de combattants djihadistes serait examiné "au cas par cas, en fonction des situations."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU