Trois départs de feu dans les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes

Trois départs de feu dans les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes

Un Canadair à Bormes-les-Mimosas le 26 juillet 2017.

Orange avec AFP, publié le mardi 01 août 2017 à 17h32

Le sud de la France de nouveau frappé par les incendies. Dans les Bouches du Rhône, les pompiers déplorent deux départs de feu mardi 1er août, l'un dans le secteur d'Aix-en-Provence, l'autre à Lavalduc, à proximité d'Istres.

Les deux incendies seraient maîtrisés.



Selon La Provence, un quartier a été évacué à Istres ou le plan de sauvegarde communal a été déclenché.



Le service Départemental d'incendie et de secours des Bouches-du-Rhône indique sur Twitter que 200 pompiers sont engagés contre le sinitre. "Fermez portes et fenêtres. Beaucoup de fumées sur la ville", précisent les pompiers sur le réseau social.



Peu avant 18 heures, France Bleu Provence indique que "selon le lieutenant colonel Monet des sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône, ce feu ne progresse plus". 25 hectares seraient partis en fumée.

En début d'après-midi, un autre incendie s'est déclaré entre Aix-en-Provence et Eguilles cette fois. Les pompiers conseillaient sur Twitter d'éviter la D7 et demandaient aux riverains de fermer portes et fenêtres et d'ouvrir les portails. Selon La Provence, le feu n'évoluait plus à peu avant 17 heures. "Selon le dernier bilan, un peu moins de 20 hectares sont partis en fumée", détaille le quotidien du Sud.





A 16h32, les pompiers indiquaient sur Twitter que leur action portait ses fruits à Aix-en-Provence mais que le combat continuait à Istres. 20 hectares auraient déjà brûlé.



INCENDIE DANS LES ALPES-MARITIMES

Dans les Alpes-Maritimes, un départ de a également été signalé dans le secteur de Spéracèdes et Cabris, dans l'arrière-pays de Grasse.






La préfecture a précisé que 260 pompiers sont engagés contre ce feu. L'incendie "est situé dans une zone boisée et ne menace aucune habitation", a indiqué la préfecture des Alpes-Maritimes, cité par Nice Matin.

Quatre Canadair et trois hélicoptères bombardiers d'eau étaient également sur place pour renforcer les équipes au sol.



Un journaliste de Nice Matin a annoncé peu avant 19 heures que "le feu était fixé" selon le colonel Frédéric Gosse des sapeurs-pompiers.
Les 250 sapeurs-pompiers dépêchés sur place y passeront la nuit afin de surveiller l'évolution de la situation et éteindre les derniers foyers.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
10 commentaires - Trois départs de feu dans les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes
  • Pour mémoire, les Bouches-du-Rhône NE SONT PAS dans le Sud-est !!!

  • Lorsqu'un individus est reconnu coupable d'actes de pyromane, il faut l'envoyer seul en première ligne sans équipement de protection, uniquement une lance à incendie pour combattre les flammes. Ils feront moins les malins par la suite.

  • ou passe MACRON,tien ne repousse

  • ne me dites pas que ces feux ont pris tout seul malgré la chaleur, je n'y crois pas pour moi ces incendies sont criminels et rien d'autres, soit par des pompiers ou des gens débiles. mais voilà ces crimes là en justice on ne met pas à perpétuité la peine quand on arete le pyromane qui n'est qu'un assassin et pas un malade comme souvent il prétend l'etre

  • Trop c'est trop....Tout cela est bien calculé ....une forte chaleur , du mistral à revendre, des lieux bien précis...Ne reste plus qu'à se poser la question .. a qui profite le crime.. et il y a beaucoup de motifs ...

    Le Mistral ne vient pas jusque dans les alpes Maritimes et c'est souvent qu'il n'y a pas la moindre brise !!!