TRIBUNE. "Priorité à la discrimination dans le logement ?" : des associations dénoncent les effets pervers de la loi Elan pour les personnes handicapées

TRIBUNE. "Priorité à la discrimination dans le logement ?" : des associations dénoncent les effets pervers de la loi Elan pour les personnes handicapées©A. NOOR / BSIP / AFP

franceinfo, publié le mardi 12 juin 2018 à 17h41

L'Assemblée nationale doit voter, mardi 12 juin, le projet de loi sur l'évolution du logement, de l'aménagement et du numérique (la loi Elan). Le texte souhaite modifier la part de logements neufs accessibles aux personnes handicapées de 100% à 10%. Le gouvernement demande en revanche que tous les logements soient évolutifs pour permettre de les rendre accessibles. Insuffisant et inquiétant pour sept associations représentant les personnes handicapées, qui dénoncent une régression.

Un an après que le candidat Emmanuel Macron a donné sa "carte blanche" au handicap pendant le débat de l'entre-deux-tours de la dernière élection présidentielle, et après que l'actuel gouvernement a publiquement déclaré au début de son mandat "le handicap : priorité du quinquennat ",

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.