Tribune: Brigitte Lahaie ne veut pas de "la caricature" de l'homme "toujours" agresseur

Tribune: Brigitte Lahaie ne veut pas de "la caricature" de l'homme "toujours" agresseur©BFM TV

Source BFM TV, publié le jeudi 11 janvier 2018 à 10h32

Un collectif de femmes, dont Catherine Deneuve, Brigitte Lahaie, ou Catherine Millet, ont publié mardi une tribune dans "Le Monde" pour "défendre" la "liberté d'importuner" des hommes et s'opposer à la "campagne de délations" apparue après l'affaire Weinstein.




Un texte s'inscrivant à rebours des mouvements #BalanceTonPorc ou #MeToo. Elles ne sont pas d'accord avec la tendance à la "haine des hommes" qui s'est mise en place après l'affaire Harvey Weinstein, et elles veulent le faire savoir. "Qu'il faille libérer la parole des femmes qui sont victimes, je suis bien d'accord. Mais il ne faut pas non plus tomber dans une caricature de l'homme toujours en train d'agresser les femmes", a déclaré Brigitte Lahaie sur BFMTV.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
107 commentaires - Tribune: Brigitte Lahaie ne veut pas de "la caricature" de l'homme "toujours" agresseur
  • L'union des sexes a des effets positifs à bien des égards, ce n'est pas le cas de leur guerre plus ou moins permanente.

  • Dans cette affaire, de comportements sexuels, il s'est élevé une opposition dont Brigitte Lahaie n'est pas le fleuron. Je préfère encore Deneuve? Ce qui est inquiétant c'est le ton pris par la majorité féministe qui se sent agressée par le seul fait qu'il existe des avis divergents au leur. Ce qui se termine en iste ne s'accommode ni de la tolérance, ni de la mesure.

  • Brigitte Lahaie, Catherine Millet quelle référence pour la liberté et la protection des femmes; une ex du Porno et une écrivain de romans érotiques; le sexe ça a toujours été leur Business; alors parler de harcèlement sexuel et de viol; elles pensent que c'est un scénario ! Ce collectif de femmes Bobos Parisiennes; n'ont jamais parlés du sujet avant que cela touchent des personnes connues, acteur, producteur, politique, comédien ! Elles protègent implicitement le système, l'établishment qie les a toujours fait vivre; Honteux !

    La VIE SANS LE SEXE EST TRISTE !!!!!
    c'est un équilibre entre la sexualité et le reste !!!!!
    Je me demande quelle sexualité elles ont ces dames !!!!! ça doit être bien triste chez elles !!!

  • Des propos très justes auxquels j'adhère, le dire ou pouvoir le dire c'est bien, mais il ne faut pas tomber dans l'excès.

  • bientôt avec un zozo pareil, il faudra que cela soit la femme qui dise au mec, vient je te veux, mais es ce que cela sera considéré comme agression envers l'homme ou pas, non tout simplement nous arrivons avec tous ses gaucho dans une impasse de liberté

    Raté ce mouvement est parti de femmes de droite.

    Dur dur aucun sens commun