Tremblay-en-France : un cocktail Molotov lancé dans un lycée, la proviseure agressée

Tremblay-en-France : un cocktail Molotov lancé dans un lycée, la proviseure agressée
Le lycée de Seine-Saint-Denis est le théâtre de violences régulières ces dernières semaines (photo d'illustration).

, publié le lundi 17 octobre 2016 à 17h58

Selon Le Parisien, la proviseure du lycée Hélène-Boucher à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) a été agressée devant son établissement ce lundi 17 octobre. Un cocktail Molotov a également été jeté dans l'enceinte.

Une demi-douzaine d'individus ont semé le désordre à partir de 8h.

"L'un d'eux a jeté un cocktail Molotov qui a atterri dans l'enceinte du lycée", a ensuite précisé au quotidien une source policière. La proviseure du lycée est alors sortie pour s'expliquer avec les fauteurs de troubles. Elle a alors été agressée. Sous le choc, elle a été évacuée par les secours. Une source de l'Éducation nationale a expliqué à LCI qu'elle a reçu des "coups au visage et sur le corps". Une autre personne a également été légèrement blessée et transportée à l'hôpital. Une cellule médico-psychologique a été mise en place.



DES VIOLENCES RÉPÉTÉES CES DERNIERS JOURS

Sur Twitter, la ministre de l'Éducation nationale a "très fermement condamné l'agression" et exprimé "tout (s)on soutien face à ces violences inacceptables".


"Ces individus ne sont pas scolarisés dans cet établissement", a précisé à la chaîne d'information au rectorat de Créteil. C'est le troisième épisode de violences en l'espace de dix jours dans le lycée. Le 7 octobre dernier, plusieurs dizaines de personnes s'étaient massés devant le lycée armées de barres de fer et de projectiles. Deux voitures avaient été incendiées dans la rue. L'établissement avait alors dû fermer pour une journée le lendemain, les enseignants faisant jouer leur droit de retrait.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.