Travail dominical : tous les grands magasins ouverts le dimanche

Travail dominical : tous les grands magasins ouverts le dimanche
Le Printemps du boulevard Haussmann, le 21 février 2013 (archive)

, publié le dimanche 11 juin 2017 à 16h20

Ça y est, les rideaux de l'ensemble des grands magasins de la capitale seront désormais levés le dimanche. Le Printemps Haussmann, dernière enseigne à mettre en place le travail dominical, ouvrait à partir du 11 juin.



Le septième jour de la semaine ne sera plus synonyme de repos pour les travailleurs parisiens. La loi Macron, qui visait à booster l'activité dans les ZTI, les zones touristiques internationales, entre pleinement en oeuvre. Ces espaces à forte attractivité sont majoritairement situés dans la capitale puisqu'on en compte 8 à Paris et 12 en province, indique le journal Les Échos. Elles englobent notamment le boulevard Haussmann, célèbre artère commerçante de la rive droite. Dimanche 11 juin, le Printemps s'est aligné sur ses concurrents. Ses nombreux étages de mode, décoration, parfums et bijoux seront désormais accessibles au public tous les dimanches de l'année.



- DEUXIÈME JOUR LE PLUS RÉMUNÉRATEUR DE LA SEMAINE -

Le BHV avait franchi le pas le premier, en juillet de l'année dernière, puis les Galeries Lafayette, qui appartiennent au même groupe, et le Bon Marché avaient suivi respectivement début janvier et en mars 2017. Selon les Échos, ces trois magasins ont observé une hausse de leur chiffre d'affaires de 7 à 10% grâce aux achats du dimanche. Le Printemps en espère au moins 5 %. "Avec l'ouverture du Printemps, et celle des boutiques voisines qui vont suivre, l'attractivité du boulevard Haussmann le dimanche va devenir très forte", a déclaré Claude Boulle aux Échos. "Le quartier va exploser", estime le président exécutif de l'Union du commerce de centre-ville, un syndicat professionnel.



À l'Union du commerce de centre-ville, on estime que, dans l'ensemble, l'ouverture le dimanche dans les grandes enseignes parisiennes a permis de créer 1.000 emplois. Ces postes de fin de semaine sont souvent occupés par des étudiants qui peuvent ainsi travailler à temps partiel. En ce qui concerne la rémunération, la majoration salariale de 100% est devenue la norme. La règle varie dans chaque magasin en ce qui concerne le repos compensateur : au Printemps, il est de rigueur ; le BHV l'accorde dans la limite de 15 dimanches par an. Le plafond est de 7 dimanches par année pour les Galeries Lafayette, précise encore Les Échos. Au Bon Marché, le repos compensateur n'est pas entré dans les habitudes. L'enseigne a préféré créer un bonus de 50% à 75% pour le travail le samedi afin que les employés ne privilégient pas un jour plutôt qu'un autre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.